last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


CALIBAN [ 10-12-2018 ]
Caliban, lionheart, bad omens
 Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu CCO-Villeurbanne - Lyon [ 69 ] Chronique : 12 décembre 2018
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence NC
Contact organisateur
INTERVIEW    
Pour son dernier concert de l’année, Sounds Like Hell Productions nous proposait ce Lundi soir 10 Décembre une date metalcore/hardcore et plus en « core » avec la venue de nos cousins Germains CALIBAN, des Californiens LIONHEART et de ceux de L.A. BAD OMENS. Public partagé on va dire entre des purs et durs du HxC et ceux recherchant une certaine émotion dans le metalcore, mais chacun y a trouvé son compte je crois dans cette soirée agitée (pas trop quand même) !

BAD OMENS de Los Angeles va occuper la scène du CCO durant une demi-heure. C’est jeune, c’est frais, ça cherche à se démarquer du metalcore en nous proposant de la pop-metal/ emocore en dérapant parfois sur du hard-rock plombé.
Certes l’énergie est au rendez-vous pour ces jeunes loups que l’on compare trop souvent à Bring me the Horizon sans justifications précises. Alors cette formation est récente (2014) et ne possède qu’un seul album éponyme, mais les idées sont là, des bonnes et des moins bonnes dirons-nous. Pour l’instant ces « ricains » ont la cote parmi un public de bas-âge et c’est tant mieux. Pour ma part je vais attendre la suite car le groupe semble encore se chercher, alors « wait & see » !

Les Californiens de LIONHEART, eux, ne se cherchent plus depuis longtemps en nous proposant un hardcore musclé tous riffs dehors et brut de décoffrage qui nous prend à la gorge d’entrée de jeu ! Alors « welcome to the west coast » comme l’indique leur cinquième album paru en 2017 qui avait relancé la machine après un certain split et une reformation en 2016
Hardcore rapide et furieux dirons certains, alors oui nous l’avons constaté ce soir. Les musiciens ont l’air de s’entendre comme des « larrons en foire » en chahutant sur scène, mais sans oublier de nous donner des « uppercuts » « directs in your face » sans crier gare. Leur hardcore est basique, ils ne le réinventent pas c’est certain, mais c’est pour cela que l’on aime ce groupe sincère dans ses propos et au final tellement sympathique.
Et quarante minutes plus tard, après les vols planés habituels, le public « coreux a pris sa dose de mosh-pits et semble épuisé pour accueillir la tête d’affiche Caliban.

Un CALIBAN qui va nous en mettre plein la vue (et les oreilles) avec son metalcore de vétérans dirons certains, mais un Caliban qui se donne les moyens depuis vingt ans de nous offrir un mix metal et hardcore de qualité cela va s’en dire.
Les « teutons » tournent actuellement afin de promouvoir leur nouvel album, le onzième, intitulé éléments », mais pas que. Andy Dörner, Marc Görtz, Denis Schmidt, Patrick Grün et Marco Shaller en live c’est l’annonce d’un set excellent et ce soir durant une heure trente ils vont varier les plaisirs pour un public qui semble acquit à leur cause de toutes façons.
Bien sûr ici pas de hardcore sauvage sans foi ni loi mais du metalcore avec ses parties mélodiques cela va de soi et des tentatives de metal alambiqué à la Meshuggah, mais à petite doses. Le groupe est en forme, le public aussi, alors Andy joue avec lui par exemple en le faisant asseoir pour se relever ensuite en l’air, preuve que Caliban n’a rien perdu de sa superbe au fil des ans et se retrouve en plein « rajeunissement », chapeau bas, Messieux !
L’heure tourne, les titres défilent et nous arrivons sans s’en rendre compte au dernier rappel, alors pour un final chaleureux, hop tout le monde sur scène, merci Caliban vous avez assuré ce soir (qui a dit comme d’habitude ?).

Set-list : dein R3.ich, walk alone, paralyzed, intoxicated, we are the many, nebel, inferno, mein schwarses herz, this is war, davy jones, ich blute für dich, before later becomes never, memorial, nothing is forever.

Merci à Caliban donc, mais aussi o Lionheart et Bad Omens pour leurs shows respectifs. Merci bien évidemment à Sounds Like Hell Productions qui continue sur sa lancée après 10 années de programmations bien senties. Merci au CCO pour l’accueil et au public pour l’ambiance.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
Votre compte
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MARCO MENDOZA [Lyon - 69] > 09-04-2019
MARCO MENDOZA [69] 09-04-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours