last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


ARCHITECTS [ 22-01-2019 ]
Architects, beartooth, polaris
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu Le Transbordeur - Lyon [ 69 ] Chronique : 25 janvier 2019
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence 1600
Contact organisateur
INTERVIEW    
Dire qu’ARCHITECTS était très attendu à Lyon relevait d’un doux euphémisme. En effet, les Anglais attirent actuellement un public de plus en plus nombreux c’est un fait que l’on ne peut occulter.
Alors ce Mardi soir 22 Janvier, dans un Transbordeur rempli jusqu’à la gueule le groupe a tout donné en live. Mais n’oublions pas qu’auparavant les Américains de BEARTOOTH et les Australiens de POLARIS valaient le déplacement eux aussi. Carton plein pour Sounds Like Hell Productions qui a une fois de plus démontré son « à propos » en matière d’organisation de concerts sur la région.

Venant de Sydney, Australie, POLARIS va d’entrée de jeu dès 19heures 45 mettre tout le monde d’accord avec un metalcore bien foutu, énergique et puissant comme on aime.
Ce groupe relativement jeune (2012) a sorti son premier album « the mortal coil » en 2017, album nominé pour le prix Aria 2018, donc une certaine découverte, mais en live, ça donne quoi ? Eh bien, là ce soir, sur la grande scène du Transbordeur les Australiens nous ont surpris, fait de plus en plus rare dans le genre. Un certain côté répétitif mais progressif fait peut-être la différence. En tous cas il a suffi de 30 minutes pour nous convaincre, et si Polaris devenait grand bientôt ?
Set-list : the remedy, casualty, dusk to day, crooked path, consume, lucid.

Ceux de l’Ohio aux « states », BEARTOOTH étaient attendus au tournant avec la sortie de leur nouvel et troisième opus intitulé « disease ». Alors, est-ce du lard ou du cochon, du punk ou du metalcore, du heavy « ricain » édulcoré avec des mélodies pour ceux d’outre-Atlantique ?
Un peu tout ça ma foi. Mais force est de constater qu’ils tiennent la scène avec un certain Caleb Shomo qui en fait des tonnes sur scène. Alors, c’est peut-être du rock sur vitaminé au final ? On vous emballe le tout avec une énergie toute métallique vous balance un solo de batterie au milieu, et vous impose une petite ballade aussi pour vous faire pleurer. Bref, Beartooth au bout de trois albums brouille toujours les pistes, mais en live ça vaut quand même le « cou » soyons honnêtes, affaire à suivre.
Set-list : bad listener, agressive, hated, the lines, drum solo, manipulation, you never know, in between, body bag, disease.

ARCHITECTS avec sous le bras son dernier enregistrement « holy hell » se devait de nous en mettre plein la vue, et il l’a fait tout simplement. Quinze années au compteur et huit albums plus tard, les Britishes de Brighton n’ont pas fini de nous étonner avec leur metalcore de qualité qui progresse de jour en jour et nous fascine, émergeant de cette masse commune où s’engouffrent tant de formations du genre et ce malgré la disparition brutale du guitariste/compositeur Tom Searle (2016) remplacé avec brio par Josh Middleton.
Il faut dire que ces musiciens virtuoses ont tôt fait de vous remplir les « cages à miel » habilement à l’aide de compositions de haute voltige où l’émotion est palpable, la technicité aussi. Mais outre ces sonorités complexes, mais néanmoins addictives, en live on nous gratifie d’un véritable « son et lumière » qui finit de nous envoûter.
Le frontman possède une voix un peu répétitive, je vous le concède, mais sait contrôler l’architecture (pléonasme ?) des compositions qui mêlent une certaine agressivité à des mélodies venues d’un autre monde. Alors, inutile de résister, il ne nous reste plus qu’à vibrer avec ce groupe hors du commun. Ce que nous avons fait ce mardi en chœur avec plus de 1600 personnes remplissant l’arène du Trabsbordeur de Lyon.
Set-list : death is not defeat, modern misery, nihilist, broken cross, holy hell, royal beggars, grave digger, mortal after all, downfall, naysayer, these colours don’t run, a match made in heaven, hereafter, a wasted hymn, memento mori, gone with the wind, doomsday.

Evidemment nous ne pouvons que remercier les organisateurs de la soirée, le Transbordeur aussi. Sans oublier les musiciens des trois formations en lice qui ont ennobli un certain metalcore de par leurs prestations sans faille.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
Votre compte
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SCUORN [Lyon - 69] > 19-02-2019
SCUORN [69] 19-02-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Abi
Abi (38)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours