last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


DECAPITATED [ 05-02-2019 ]
Decapitated, heart attack, acod
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu CCO-Villeurbanne - Lyon [ 69 ] Chronique : 07 février 2019
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence NC
Contact organisateur
INTERVIEW    
Le metal extrême était à l’honneur ce Mardi 05 Février avec la venue au CCO de Lyon-Villeurbanne des Polonais de DECAPITATED et des frenchies de HEART ATTACK et de ACOD. Mediatone Lyon avait eu donc la bonne idée d’accrocher une date de cette tournée mettant en avant un certain death technique, mais pas que. Les purs et durs du metal-de-la-mort-qui-tue avaient répondu présent malgré cette date organisée un soir de semaine, ambiance donc au final.

Les Marseillais d’ACOD démarrent à fond les manettes (les canettes ?) à 19 heure 30 dans un CCO pas encore remplir vu l’heure et un jour de semaine. Mais qu’à cela ne tienne ces musiciens semblent avoir envie de retourner la salle et nous allons déguster dans tous les sens du terme.
Je n’avais pas encore eu l’occasion de voir ces death-metalleux en action malgré leurs incessantes tournées en France (et au Japon), et leur discographie importante proposée depuis 13 ans qui m’avait interpellée, notamment leur dernier opus en date « the divine triumph « (2018).
ACOD en live c’est donc le chaud et le froid, la mélancolie sous-jacente transparait dans des envois puissants, voire violents, riches et variés sur des chemins tortueux et torturés. Acod ce soir, sur un temps de scène assez court, nous a fait ressentir toutes ces émotions et ce fus bien, très bien même, convaincant tout simplement.
Set-list en photo.

HEART ATTACK nous vient de Cannes au bord de la Méditerranée donc et pas très loin de Marseille, on reste donc dans le metal du Sud de la France. Mais ici le death laisse la place à du thrash qui vous pète à la figure sur un rythme d’enfer.
Comme ses compatriotes le groupe possède un grand nombre de prestations scéniques données notamment au Hellfest et au Motocultor, puis des premières parties marquantes comme celles par exemple de Rammstein, Airborne, Anthrax, Sepultura et autre Agnostic Front et Napalm Death. Nous avons donc à faire à du lourd avec ces Cannois qui ont tout comprit au thrash rapide et qui groove en jetant un clin d’œil à Machine Head et Pantera je remarque.
Les guitares hurlent, le chanteur aussi, des soli sont remarqués, mais si sur album, notamment « the resilience » (2017) on y trouve son compte, sur scène leur thrash avec sa chorégraphie endiablée semble un peu répétitif.
Mais retenons quand même que leur thrash se veut moderne et ils s’en donnent les moyens en essayant de varier les plaisirs. Alors leur sauce se veut violente mais se tempère à l’aide de petit soli qui font la différence ainsi que la rythmique au taquet. Bref nous n’avons pas eu d’arrêt cardiaque durant leur set, mais presque !

DECAPITATED, c’est une longue histoire parsemée de succès, d’instants tragiques et de moments sulfureux, mais ce groupe reste le maitre incontesté du death technique Polonais, c’est sans appel. Et ce soir dans un CCO bien rempli maintenant ils vont nous mettre un direct « in your face », le public s’éclatant dès le premier titre dans tous les sens entre wall of death et circle-pits naturellement et plus si affinité !
En effet comment résister à leurs envois propulsés par une batterie monstrueusement efficace, un frontman puissant, un guitariste aux envois ciselés faisant office de scalpel à neurones et un bassiste faisant vrombir son instrument à qui mieux mieux pour une prestation « char d’assaut » qui ne laisse que mort et désolation après son passage.
Alors il est vrai que ces Polonais, notamment avec leur dernier effort discographique « anticult » de 2017 ont mis un peu de thrash dans leur death il faut le reconnaitre. Mais le mélange, en live surtout, est imparable d’efficacité et fait « digérer » la part de technicité un peu dure à avaler pour certains.
Les death-metalleux semblent y avoir trouver leur compte ce soir, les thrashers aussi et c’est bien là le principal. Et comme on dit certains, ils nous ont donné une bonne leçon de metal quoi qu’en disent les mauvaises langues. Alors si Decapitated passe près de chez vous, courrez, courrez, les voir, le coup de cœur sera au rendez-vous j’en suis certain, quelle claque !
Set-list : on-eyed nation, kill the cult, homo sum, day 69, the fury, never, visual delusion, post ( ?) organic, the blasphemous psalm to the dummy, god creation.

Merci à Mediatone-Lyon pour avoir intercepté cette date de la tournée « Killing The European Cult 2019 ». Merci aux trois groupes qui ont enflammé le CCO et merci bien sûr au public de « ouf » pour l’ambiance instaurée dans les lieux.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
Votre compte
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SCUORN [Lyon - 69] > 19-02-2019
SCUORN [69] 19-02-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : CANCER BATS
CANCER BATS (75)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours