last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


OBSCURA [ 15-02-2019 ]
Obscura, fallujah, allegaeon, first fragment
 Pavillon 666 - metal rock webzine
Lieu CCO-Villeurbanne - Lyon [ 69 ] Chronique : 17 février 2019
Chroniqueur : Black.Roger
Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com/
Affluence NC
Contact organisateur
INTERVIEW    
Ce Vendredi soir 15 Février au CCO de Lyon-Villeurbanne, tout tournait autour du death-metal, qu’il soit progressif avec nos cousins Germains d’OBSCURA, qu’il soit plus « core » avec les « ricains » de FALLUJAH, plus mélodique moderne avec leurs compatriotes d’ALLEGAEON, plus néo-classique avec nos cousins Québécois de FIRST FRAGMENT. Amateurs de metal extrême recherché, vous aviez fait le bon choix en venant remplir la salle de Villeurbanne pour cette affiche particulière proposée par Sounds Like Hell Productions.

Alors, à Montreal on parle Français, ce qui facilite l’échange des musiciens de FIRST FRAGMENT avec le public Lyonnais. Mais qu’en est-il de leur musique un tant soit peu alambiquée, brutale à l’occasion, mais toujours aventureuse qui arrive là où l’on ne l’attend pas, la surprise étant au détour de chaque composition.
A l’instar d’un Cryptopsy par exemple nos Canadiens semblent avoir trouvé leur voie dans les méandres du death technique, mais en nous faisant ingurgiter ce côté technique par des déviances inattendues comme par exemple le flamenco-death.
Beau travail d’originalité, ça tricote dur sur guitare et passe en pimentant la sauce par quelques bons riffs de tueurs à l’occasion. Trente minutes pour avaler leur potion magique est-ce suffisant. Pas tout à fait mais ce soir on va dire que c’était « apéro ! ».

Formé il y a une douzaine d’années, le groupe de Denver au Colorado, avec un nom à coucher dehors avec un billet de logement, ALLEGAEON, prend la suite sur scène afin de nous faire comprendre qu’il n’était pas venu ce soir au CCO pour rigoler, mais pour nous mettre un direct « in your face » avec des lights de scène à vous décoller la rétine.
Alors non, ce n’est pas du Necrophagist ni du Decrepit Birth, mais bien du death à la Allegaeon maintenant, car ce groupe s’est « fait les dents » depuis maintenant dix années et nous présente notamment ce soir son nouveau « méfait » intitulé « apoptosis » (2019). Cette formation déjà bien renommée aux « states » ne demande qu’à être connue en Europe, particulièrement en France, alors ce soir leur death ébouriffé » mais technique, progressif et mélodique a fait des émules dans l’assistance, c’était le but recherché non ?

J’attendais avec impatience la prestation de ceux de San-Francisco FALLUJAH, car ce groupe de deathcore m’avait déjà interpellé il y a quelques années et ce soir après donc une certaine communion, je m’attendais à une certaine confirmation tout simplement.
Ce fus positif, car dès les premiers titres les californiens m’ont « accroché » avec leur son particulier qui ne ressemble à aucun autre dans la famille « core ». Le dynamisme du chanteur et les envois des musiciens ont satisfait toutes mes attentes. Le public a adhéré en masse à leur prestation ambiancée et mouvementée, sans faux semblants, sans faux plis, sans fausses notes pour un deathcore/prog atmosphérique mais brutal qui ne lâche rien.
Les Californiens défendent en live ce soir leur dernier opus intitulé « undying light » qui sera leur quatrième enregistrement en 14, ans d’existence. Au menu, belles envolées de guitares, frontman possédé, rythmiques saccadées et inattendues parfois nous plongeant dans une ambiance quasi mystique et l’on aime ça. Leur prestation fut donc agitée, violente parfois, mais toujours abordable quand même, on aime !

Les Bavarois d’OBSCURA vont nous « enfumer » (enfin c’est une image) à l’aide d’une prestation de death progressif comme on aime et qui satisfait nos attentes positives depuis plus de 15 ans maintenant.
Ce groupe, s’est donc « fait » à la force du poignet et peut maintenant assurer en tête d’affiche comme ce soir à Lyon. Une étape de la tournée actuelle qui vise à promouvoir entre autre leur nouvel (et 5ème album) « diluvium » paru en 2018.
Et dès 22 heures à grand renforts d’effets fumigènes nos teutons préférés vont nous offrir en live tout leur savoir-faire en matière de death progressif où l’on retrouve les bonnes influences d’un Death (le groupe), d’un Cynic ou encore d’un Meshuggah. Obscura a donc assimilé tout cela en y rajoutant ce côté black sous-jacent qui lui va si bien. Les compositions sont riches en émotions, que se soient des compositions longues comme auparavant ou plus courtes et plus dissonantes comme celles du dernier album.
Mais cela forme un tout au final et Obscura nous a gâtés ce soir, il faut dire que le public était majoritairement acquis à sa cause, mais quand même ! Alors Obscura c’est de la « bonne » ? Oui assurément c’était un plaisir non dissimulé de les revoir à Lyon tout simplement.

Bonne affiche, belle soirée, bon public, tout était donc bon ce Vendredi soir au CCO de Lyon-Villeurbanne. Merci encore à Sounds Like Hell production, aux groupes, au CCO et au public bien entendu.















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
Votre compte
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
NO ONE IS INNOCENT [Bourg-En-Bresse - 01] > 24-03-2019
NO ONE IS INNOCENT [01] 24-03-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Abi
Abi (38)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours