last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
>
MERCYLESS
Chronique liée
Lien du Groupe
Audio / Video
Mise en ligne le : 13 octobre 2016  | Intervieweur : xgringodefuegox | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
29 Septembre 2016, il fait humide et frais sur Paris, j'ai rendez vous avec Max Otero l'homme fort derrière Mercyless. C'est au Black Dog (Bar Parisien bien connu des métalleux) que se déroule l'entrevue. Malgrè le mauvais temps c'est un Max Otero fort sympathique et plus que bavard que j'ai rencontré, voici notre rencontre en exclu, pour Pavillon 666 :


01 / Comment te sens-tu, à l’approche de la sortie de votre nouvel album ?

Bien, super bien ! L'album sort le 7 octobre et pour l'instant les retours sont bons, on verra la suite, en tout cas nous on est très fier de cet album et j'espère qu'il fera son petit bonhomme de chemin... En tous cas on est prêt à le défendre sur scène parce que c'est un produit qui nous tiens vraiment à cœur.


02 / Le groupe à pas mal changé depuis 2013 et la sortie de votre précédent opus, nouveau label, nouveau studio, nouveau guitariste, peux-tu m’en dire plus ?

On aime pas trop répéter les même recettes surtout quand on enregistre un album. La musique c'est un défis pour nous ! Il faut toujours se motiver pour arriver à quelque chose de nouveau sinon ça redevient le train-train habituel et j'aime pas trop ça !
Quitte à se planter je préfère tenter des expériences. En tout cas, la, on a voulu vraiment faire différemment , on a voulu travailler avec quelqu'un de plus proche qui comprenne encore mieux le son et la musique qu'on fait ; On a fait appel à un vieux pote, en l’occurrence Phil Reinhalter de « Putrid offal » pour produire cet album. C'est un mec qui capte super bien ce que l'on fait. On a mis le temps qu'il fallait avec lui, on a eu beaucoup d’échanges, beaucoup de discussions, ça c'est super bien passé, et ça nous a permis de très bien travailler ! On l'as fait mastérisé par Fred Motte parce que pour le Mastering Metal c'est un des meilleurs en France. Et puis le label Kaotoxin, c'est quelqu'un de passionné qui est a nos cotés, qui nous aide, qui fait son maximum pour le groupe, qui propose des choses, qui sort des produits qui tiennent la route et qui, artistiquement, nous laisse les mains libres, et ça c'est super important. L'un dans l'autre tout se goupille pour faire un album qui tiens la route ! En tous cas on l'espère !


03 / Tes vocaux sont particulièrement agressifs sur « Pathetic divinity », c’était une volonté particulière ?

En même temps je te dirais qu' « Abject offerings », le tout premier qu'on a sorti en 1991, on peut pas dire qu'il était cool non plus... Il était assez agressif aussi ! Maintenant en 2016, c'est vrai que par rapport à celui que l'on a fait juste avant, il est largement plus agressif.
Je ne sais pas si je peux dire que c'est voulu... ça vient comme ça parce qu'a un moment, t'as une période, tu as pleins de choses qui influence la composition, la façon de faire.
Moi j'avais dans l'idée, déjà en 2015 et même avant, de faire quelque chose au dessus de ce que l'on fait d'habitude pour justement créer une atmosphère qui nous correspond le mieux possible à l'instant T , au moment où l'on va produire cet album. Et puis forcement j'ai énormément travailler sur les titres et surtout sur la voix. Je crois que j'ai jamais autant bossé sur les vocaux... C'est assez personnel en fait , je travaille de mon côté. Si la musique est violente il faut pour moi que les vocaux soient violents , ça marche l'un avec l'autre. J'ai essayé de recréer un contexte comme dans les année 90, comme les premiers albums de Death metal, avoir une urgence dans la production


04 / On ressent ça en effet, il y a des similitarités avec Abject offerings :

Ce n'est pas innocent en effet !


05 / Pathetic divinity ne déroge pas à la règle, il fait moins de 35 minutes (dans son édition classique), pourquoi des disques aussi courts ?

Je l'assume complètement, je part d'un concept très simple : le vynile. Quand on à commencé dans les années 90 : c'était le vynile, tu posait ton disque sur la platine et tu écoutais du début a la fin. Le CD à un peu tué c'est esprit, on a vite fait de remplir un dique jusqu'à 60 minutes juste parce que tu peux le faire.
Les labels ont un peu abusés et ont poussé les groupes pour remplir les disques. Mon album phare c'est « Reign in Blood » de Slayer, a partir du moment ou je posait le diamant sur le disque, j'écoutais le disque en entier. Je ne m'ennuie jamais sur un disque comme ça. Je préfère avoir 30 minutes intenses, plutôt que 40 minutes ou plus avec du remplissage !
De nos jours quand tu propose 30 min c'est sur que tu ne fait pas que des heureux ! Mais ma conception c'est de proposer des choses intéressantes, je part du principe qu'un album peut être intéressant à 28 ou 35 min peu importe !


06 / Je te rejoint sur ce point, d'ailleurs je cite souvent le dernier album de Nails qui doit faire au plus 20 minutes !

Tout à fait ! Un super album en plus ! Il faut garder ce coté urgent dans cette musique ! On fait pas cette musique pour faire des Master class ! Il nous faut envoyer le pâté, c'est un exutoire ! Ça vient de nous, de l'intérieur ! J'ai pas besoin de 45 minutes pour expliquer au gens le concept de mon disque !


07 / Je glisse un mot sur l’édition « Boxset » de l’album qui aura un contenu dantesque (100 exemplaires numérotés), pour un prix plus que raisonnable, qu’est-ce qui vous a poussé vers cette démarche ?

Dantesque non ,c'est un truc qui se fait beaucoup en ce moment ! Je trouve ça bien parce qu'on à rarement eu ce genre de produit ! Pour les 30 ans du groupe je voulais qu'on propose un truc du genre ! On a vu avec Kaotoxin et ils ont de suite été d'accord ! L'idée c'est de proposer un produit vraiment fini aux fans, quand ils l'ont en main peu importe le support : il faut qu'ils en aient pour leur argent, de la musique au concept !
J'estime que c'est la moindre des choses, les fans paient ils sont en droit d'en avoir pour leur argent ! Quand tu peux proposer un truc qui tient la route, faut le faire ! Je veux que les fans s'y retrouvent, qu'ils se disent : « ah ouais on se fout pas de notre gueule ! ». On a voulu mettre les bouchées doubles avec le label !
Vous avez sorti un single digital (gratuit) début juin « Alterered Divination » !

C'était simplement pour annoncer l'album ! Je n'était pas du tout familier avec ce genre de produit ! C'est une idée du label ! C'est une petite promo, je trouve ça pas mal finalement, sur le réseaux sociaux ça a pas mal tourné, ça à fait son « Buzz », tant mieux pour nous !


08 / Le single comprend un titre live, est-ce annonciateur d’un CD/DVD live ?

Non je pense pas, franchement je suis pas très fan, on à déjà fait des bootlegs mais je n'ai pas trop apprécié. Les lives sont de plus en plus trafiqués de nos jours alors bon... En plus j'ai un vrai problème avec l'image des groupes, j'aime le coté mystique d'un groupe... et le monde moderne efface un peu ça je trouve ! Peut être un jour ! Mais en attendant je préfère juste me concentrer sur l'image qu'on peut proposer : la production.
On va sortir en 2017 un album pour fêter nos 30 ans qui sera un album hommage à la musique qu'on aime, il y aura des vielle face B des trucs comme ça, des goodies !
Je suis pas contre les live, je suis juste pas fan ! On me le demande souvent d'ailleurs !


09 / En tant que guitariste j’aimerais te poser paire de question : quel est ton matériel fétiche guitare- effet – ampli ?

Moi j'ai toujours le même matos depuis les années 90, j'ai une Marshall JCM 900 en tête d'ampli, c'est pour moi LE son Death Metal ! En guitare dans les années 90 j'avais des B.C. Rich customs mais j'ai laissé tomber. Aujourd'hui je joue sur un Jackson, et aussi de temps en temps une Dean, équipé d'un micro ESP custom fabriqué pour celle là. Ils fournissent les micro pour tout le groupe d'ailleurs. Un micro actif avec beaucoup de présence et de basse. Un Cab Marshall ! Tu branche un jack et voilà ! Juste deux pédales : un équalizer et un noise gate. Je me conforte a ça, c'est très solide, ça traverse les époques, c'est le son qui me plait !


10 / Je branche ça marche et voilà, la méthode Lemmy de Motorhead !

Je suis tout à fait dans cet état d'esprit, on fait pareil pour la scène : tu ouvre et ça envoie ! Pas besoin de pédalier qui s'illumine de partout ! C'est pas mon truc ! Je suis pas là pour faire des Masterclass, je laisse ça à d'autres !


11 / Quel est ton secret pour assurer le chant sur des parties aussi techniques ?

J'ai pas de secret, je crois que ça vient avec les années, c'est une question d'habitude. Je compose souvent les riffs avec le chant.Ils ne sont pas anodins, ils viennent souvent avec la voie !
Quand je commence les répet j'ai déjà une grosse idée de ce qu'on va faire. Après c'est pas super technique, il y a des gars qui font pire que ça ! Je fait en sorte de pouvoir le reproduire sur scène !


12 / Peux tu m'en dire un peu plus sur cet artwork ?

C'est un vieux potes à moi qui a fait l'artwork ! Y 'a 2/3 ans on s'est retrouvé, je savais qu'il faisait des illustrations pour les fanzines dans les années 90. ça faisait des années que je voulais refaire un album avec une peinture !
Il m'a fait une peinture, on l'a un peu colorisé, il est vraiment rentré dans le truc, c'est un fan de la première heure en plus ! Je suis assez fier de cette pochette, et lui aussi je pense. On a fait un truc qui se fait de moins en moins, la photo composition c'est pas trop mon truc. J'aimais bien les artworks sur les vyniles, j'ai voulu revenir a un concept comme çà !

Avoir une pochette qui à un rapport avec le produit ! De nos jours tu as pleins de groupes qui proposent des pochettes magnifiques mais complètement hors sujet de leur musique ! J'estime que quand tu sort un truc ça doit être un ensemble ! Je trouve ça classe !


13 / L'anti christianisme c'est votre thème principal, pourquoi ?

J'ai utilisé les symboles que je connais, c'est un style, une imagerie, des codes. Ça colle complètement à notre état d'esprit. On vit une époque tourmentée où la religion a repris un place importante. J'ai toujours pris ces thématiques là depuis notre premier album. On fait un lien entre la politique, la religion et le social, les dogmes et tout ce qui s'ensuit !


14 / J’ai lu sur votre page FB que des rééditions de « Abject Offerings » et « Coloured Funeral » étaient dans les cartons, peux-tu m’en dire plus ou c’est Top secret ? Ce seront des éditions agrémentés de bonus ?

« Coloured Funeral » Oui en effet, c'est en préparation ! « Abject offering » est sorti en Vinyle Gatefold avec un nouvel intérieur, on a des soucis avec le label pour le ressortir en CD, on a sorti la collector K7 sur Kaotoxin.
La version CD c'est une histoire de droits, le label est dessus on attend de voir ce qu'il se passe, les années 90 c'était un peu trouble au niveau des contrats ! C'était vraiment underground ! « Abject Offerings » fut un véritable bordel a sortir. D'ailleurs ça me rappelle une histoire : 1991 , on mixe le dernier morceau de l'album, Colin Richardson derrière moi, le téléphone sonne : «Le label arrête, on sait pas comment on va sortir l'album », c'était un vrai cirque. A l'époque on avait des sacrés rigolos dans le milieu ! Il y en à toujours d'ailleurs mais là on battait des records !


15 / Bientôt 30 ans pour Mercyless, lorsque tu regardes dans le rétroviseur, quel est ton meilleur souvenir ?

J'en ai tellement, des bons et des mauvais ! Entre les concerts, les tournées ! Le premier album c'est vraiment mon meilleur souvenir : on avait 19/20 ans, puis tu te retrouve en studio avec Colin Richardson, qui venait d'enregistrer les premiers Carcass, on s'est dit « Wahou ! On a des gens qui apprécient notre musique ». La tournée avec Death sont aussi un super souvenir ! On à eu de la chance de connaître ses supers années ! En 2016 on arrive a retrouver cette motivation comme à l'époque ! La musique a toujours quelque chose a découvrir et ça c'est fantastique !


16 / Dernier Disque dans ta platine ?

Phazm groupe de Nancy ! L'album « Scornful of icons » du Black/Death. Je suis pas très black, mais eux ils mélangent pas mal d'influences, ça sonne super Norvégien je trouve ! Ça me plait énormément ! C'est super roots au niveau de la production ! Je l'ai écoué un paquet de fois ! J'ai pas mal écouté le dernier Nails comme on parlait tout a l'heure, je ressent le coté Napalm Death de l'époque, mais c'est mon ressenti personnel ! J'écoute aussi « Rebaelliun » groupe de Brutal Death Brésilien, la scène brésilienne ne s'arrête jamais ! Voix hyper présente, ça à un petit coté Deicide et Krisiun, je dirais presque un coté Behemoth avec une belle prod, j'aime bien !


17 / Dernier film que tu as regardé, ou au moins aimé ?

Beaucoup de merde en ce moment ! Je regarde pas mal de série ! Les films ça ressemble trop à une réponse au cahier des charges des studios, ça me saoule ! Breaking bad, walking dead les trucs de ce genre ! Ça se laisse picorer sans faim!J suis toujours fan des horror movie des 80', le coté religieux comme l'exorciste ! Les carpenter aussi ! J'adore !


18 / Quelque chose à rajouter pour les lecteurs de Pavillon 666 ?

Merci à toi et à Pavillon 666 ! Merci à ceux qui écouteront l'album, on se revoit rapidement sur les routes j'espère ! On va le défendre le plus possible sur scène ! Je donne rendez vous a tout le monde en concert !


original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

We cannot display this gallery
PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
IN ARKADIA [Lyon - 69] > 11-05-2019
IN ARKADIA [69] 11-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Abi
Abi (38)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours