last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Interviews

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
>
THE ANGRY CATS
Chronique liée
Lien du Groupe
Audio / Video
Mise en ligne le : 23 novembre 2016  | Intervieweur : sarvgot | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
PAVILLON 666 : Félicitations pour cet album, pour commencer.
Fred (Chant-Guitare) : Merci, et on voit en lisant la chronique de l’album que tu l’as vraiment écouté, ce qui fait plaisir.
Chris (Batterie) : Merci et heureux que l'album te plaise.

01 / Vous venez tous les trois d’horizons différents, comment en êtes-vous venus à travailler ensemble ?

Fred : Tom (Basse) et moi nous connaissons depuis pas mal de temps, on avait parfois partagé les mêmes scènes avec nos groupes respectifs. Il m’avait une fois parlé de son envie de jouer dans un groupe de rock garage un jour, et je me suis souvenu de ça lorsque j’ai cherché un bassiste pour The Angry Cats. La rencontre avec Chris (Batterie) s’est faite par hasard, mais on a tous les trois vite compris qu’on avait quelque chose à faire ensemble. Nous avons des parcours musicaux différents, mais une vision commune sur la façon de faire de la musique, et nous sommes de ce fait très complémentaires.
Chris : un peu par hasard et par connaissances communes, notamment pour Fred et Tom. J'ai connu Fred sur le net au moment où il cherchait un nouvelle rythmique pour former un trio rock'n'roll et je cherchais également à monter un nouveau trio (après l'expérience Raoul & The CrazyDogs).


02 / Quelle est l’histoire de ce nom THE ANGRY CATS ?

Fred : le chat noir en colère est celui des anarchistes, le « sab cat » ou « sabotabby » bien connu. Et l’anarchisme est une philosophie de vie dont nous nous inspirons pour mener la nôtre.
Chris : en premier lieu TAC symbolise l'engagement anarchiste et l'histoire militante de Fred. Aujourd'hui selon nos personnalités, ce nom garde bien évidemment son origine militante, mais incarne aussi l'énergie musicale et l'engagement des textes.


03 / Evoluer sous la forme d’un trio (ou Power Trio) semble être important pour vous. Pourquoi ?

Fred : ça permet à la fois à chacun d’exprimer à peu près tout ce qu’il veut avec son instrument, en prenant toute sa place, et d’être en interaction directe avec les deux autres. C’est une grande liberté, et un grand plaisir en même temps.
Chris : aujourd'hui le trio permet à chacun de prendre toute la place qu'il souhaite selon la composition et le texte. Puis dans nos influences communes nous retrouvons souvent des trios historiques (Band of Gypsys, Cream, The Police, Motörhead, Nirvana, etc.).


04 / Ayant chacun votre influence, elles se retrouvent dans l’album. Comment se passe le processus de composition ?

Fred : Nous avons composé tous les titres à trois, sur la base d’improvisations d’abord. Nous enregistrions tout, puis conservions les passages les plus intéressants pour les associer de façon à en faire des morceaux. Puis nous les avons joués dans plusieurs configurations et à différents tempos pour trouver les rythmes et les structures qui leur convenaient le mieux.
Chris : Au départ d'un riff, d'un rythme ou d'une mélodie, puis nous improvisons et étayons en fonction du texte, des arrangements …

05 / L’un d’entre vous est-il plus prolifique que les autres ?

Fred : hormis pour les textes que j’écris seul, on peut vraiment dire que la musique est composée à trois, à proportions égales. L’un d’entre nous apporte un riff ou un rythme, qui évoluent avec notre travail commun. Il serait difficile de se passer de l’un ou l’autre d’entre nous, ce ne serait plus du tout le même groupe.
Chris : oui..mon chat ! :)


06 / Avez-vous beaucoup testé les titres de cet album sur scène ?

Fred : nous avons testé la plupart des titres sur scène, c’est le meilleur moyen de comprendre ce qu’il y a de bon en eux ou pas.
Chris : effectivement nous essayons toujours tous les titres en live. Ça permet de jauger l'efficacité des arrangements, l'humeur du titre et les modifications à apporter selon notre sentiment et celui du public.


07 / Si oui, ont-ils beaucoup évolué par rapport à la composition originale ?

Fred : oui, ça nous a parfois fait reprendre certains titres de fond en comble. La scène ne pardonne rien ou presque.
Chris : énormément ! Et encore aujourd'hui, nous essayons des choses nouvelles afin de se mettre en danger et de découvrir de nouveaux arrangements.


08 / En ce qui concerne la production, j’ai remarqué que vous ne sombriez pas dans cet excès qui consiste à “amplifier” le niveau sonore. Il en résulte un album plus artisanal mais surtout plus vivant. Est-ce dû à des moyens, que l’on imagine moins importants que des gros groupes, ou est-ce une réelle volonté de votre part ?

Fred : nous sommes attachés à la musique jouée en live, et tenions absolument à conserver cette cohésion et cette chaleur dans le son. Nous avons fait toutes les prises de son rythmiquestous les trois, dans la même pièce. Nous avions en revanche beaucoup réfléchi au son que nous voulions avoir avant d’enregistrer, et fait plusieurs maquettes pour trouver la meilleure complémentarité entre les trois instruments, mais aussi entre la musique et la voix.
Chris : t'as pas vu le mur d'amplis gratte au studio ? …Fatch !! :)
Nous souhaitions une prod à l'anglaise et pas à l'américaine. Essentiellement pour des raisons d'identité sonore afin de restituer l'énergie du trio.


09 / Outmonster the monster est un album parfois sombre, dans sa musique, mais aussi dans ses paroles. Quelle actualité d’aujourd’hui inspirerait à THE ANGRY CATS un titre plein de rage ? Et, aussi, un titre plutôt entrainant, joyeux ?

Fred : La rage, c’est contre cette montée de toutes ces idéologies de peur et de haine, et plus encore contre les violences qu’elles engendrent. Sur le registre joyeux, l’amour reste heureusement aussi une source sans cesse renouvelée d’énergie positive quand il est dans votre vie, quelle qu’en soit la forme.
Chris : pour la rage je dirai l'indifférence qui nous avilit chaque jour un peu plus dans nos conditions. Pour le bonheur, la passion qui permet d'être bien heureux et libre au-delà de toutes les conditions.


10 / Si vous deviez rapprocher Outmonster the Monster d’un (ou deux/trois) albums vous ayant particulièrement influencés, ce serait lesquels ?

Fred : même si nous en sommes musicalement assez éloignés, et que nous ne prétendons vraiment pas être à ce niveau de talent,le fait qu’Outmonster the Monster passe par des ambiances différentes d’un morceau à l’autre me rappelle ma première écoute du premier album de Led Zeppelin. Ce n’est pas un hasard si c’est l’une de nos références communes malgré la diversité de nos influences respectives.
Chris : je ne sais pas… Y-a tellement d'albums qui m'accompagnent depuis longtemps, dans des styles très différents que je n'ai jamais réfléchi à la proximité avec "Outmonster the Monster". Nous avons composé cet album il y a un an et demi, tous les trois de manière libre et sans prendre de références. Aujourd'hui nous composerions encore différemment. C'est sûr !


11 / Comment se précise la tournée à venir, ou comment se déroule-t-elle si elle a déjà commencé ?

Fred : nous essayons de jouer à l’étranger le plus possible, car le public rock y est moins cloisonné qu’en France, où l’entre-soi domine dans chaque style. Nous apprécions le public mixte et diversifié. Cet interview dans un webzine plutôt orienté métal prouve que ça évolue en France aussi, et c’est une bonne chose. Nous allons jouer en Suisse et en Allemagne au printemps, mais avons déjà commencé à tourner en France. La tournée est en fait en train de se mettre en place. Le plus simple pour suivre la programmation, c’est d’aller sur le site www.theangrycats.com ou la Page Facebook du groupe.
Chris : nous prendrons la route réellement en 2017, pas avant.


12 / Je vous laisse le mot de la fin. Et bonne continuation aux Chats Enervés

Fred : merci pour ta curiosité, c’est ça qui fait évoluer la musique, et au-delà, l’humanité. Nous sommes en colère quand c’est le mouvement inverse qui se produit.Keep on Rockin’!
Chris : bonne continuation à toi aussi et au plaisir de se croiser aux concerts.

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

We cannot display this gallery
PARTAGER :
 







concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
TALVIENKELI [Lyon - 69] > 16-12-2017
TALVIENKELI [69] 16-12-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
OBSESSION
OBSESSION [Century of Decadence]
16-12-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
photos de concerts metal

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock