last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
ELVARON
CHRONIQUE ELVARON - review
Contact groupe http://www.elvaron.net
Audio / Video
Mise en ligne le : 18 avril 2004  | Intervieweur : AVALON | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
Salut ELVARON, pouvez vous présenter votre line up, d'où venez vous ?
Salut à Pavillon 666 !
Pour ceux qui ne nous connaissent pas, nos origines sont à l’Est de notre beau pays, en Lorraine exactement. Le groupe se compose aujourd’hui de Nicolas Colnot, bassiste de son état (à savoir : les Vosges) et également ami de longue date ; Frédéric Renaut est notre nouveau batteur depuis le mois de septembre 2003. Il a joué (et joue encore) avec de nombreuses formations… il est intermittent du spectacle. Enfin, last but not least : moi-même, Matthieu Morand à la guitare et au chant. Nous cherchons en ce moment un claviériste qui remplacera SeeK qui a quitté le groupe en septembre 2003. Mais je tiens à préciser que le groupe s’est formé au départ en Bourgogne (Auxerre) en 1993. Je suis le seul rescapé du line-up originel !

Pouvez vous nous présenter votre nouvel album ( Prod, concept ...) ?

Le nouvel album est en fait la réédition de notre 2ème album The Five Shires, sorti initialement en 2001. Pour des raisons multiples (rupture de stock, 10 ans du groupe, nouveau line-up) nous avons décidé de ré-enregistrer cet album pour qu’il ait enfin la production qu’il mérite. A cet effet, j’ai énormément investi dans notre home studio avec, entres autres, l’achat de micros et préamplis professionnels.
Je me charge de toute la production et c’est Christophe Heyrend qui se charge du mixage. C’est un ami de longue date, fan d’Elvaron. Le mastering est ensuite confié à une agence spécialisée. Je pense que nous fonctionnerons de cette manière pour les albums suivants à moins que des fonds soient débloqués pour aller en studio. L’enregistrement s’est déroulé assez tranquillement chez moi… c’est l’avantage du home studio.
En ce qui concerne le concept, The Five Shires est la suite logique de notre album précédant (Mages Battle). Après sa conquête du monde grâce à son alliance avec les forces maléfiques, Raistlin se retire dans son domaine: la tour de Palanthas... The Five Shires retrace l'histoire d'un long voyage de trois personnages (un elfe, un humain et un nain) qui vont traverser les contrées de leur monde agonisant à la recherche de Raistlin afin de venger les leurs.
La chanson The Five Shires est divisée en sept parties de même que l'album (divisé en sept chansons). Prelude est une plage introductive préparant nos compagnons au voyage. Dans The Kingdom Of Lerendi les trois aventuriers traversent la première contrée ; celle des humains. Ils sont quasiment tous décimés et les rares survivants n'ont plus d'espoir. C'est ici que l'humain va promettre à son peuple de le venger. The Elves Of Alfheim (instrumentale) retrace la traversée du royaume des elfes. Par chance pour leur race, les elfes vivent dans les forêts et peuvent aisément se cacher et c'est pourquoi les armées de Raistlin ne les ont pas décimés. Nos trois aventuriers sont accueillis comme des frères, une fête est donnée en leur honneur. Puis c'est le départ pour le royaume des nains. Dans The Dwarves Of Rockhome nos compagnons vont voir un peuple d'esclaves travaillant dans les mines et forgeant des armes pour Raistlin. Il ne les a pas tués mais réduis en esclavage ; les trois héros sont trop peu pour délivrer un peuple et vont donc continuer leur route. La contrée suivante est celle des gnomes. C'est un peuple savant mais étrange ; ils passent leur temps à fabriquer des machines dont ils ignorent l'utilité et sont toujours occupés sans jamais être à ce qu'ils font.
Dans The Nothern Reaches (instrumentale) nos compagnons vont les rencontrer et apprendre la mise en déroute des soldats de Raistlin grâce à toutes leurs inventions et autres machines qui ont repoussé l'ennemi. Dans The Orcs Of Thar les aventuriers vont se faire prendre par les orques ; peuple sauvage et sanguinaire aux ordres de Raistlin… mais grâce à leur agilité et aux sortilèges de l'elfe, ils vont s'échapper et arriver en vue de la tour de Palanthas. Finale est un postlude instrumental retraçant les émotions des trois aventuriers après ce voyage éprouvant. The Tower Of Palanthas raconte l'arrivée des aventuriers à la tour de Raistlin ; le paysage aux alentours est dévasté et la tour répand son ombre menaçante sur toute la vallée. Arrivés à l'intérieur, ils tombent dans un piège mais réussissent finalement à atteindre le laboratoire de Raistlin où se tient une mystérieuse porte de pierre sculptée et ornée de têtes de dragons. A travers cette porte, nos compagnons voient un autre monde dans lequel une grande guerre se prépare.
Dans Beyond The Gate ils se préparent à traverser cette porte mais espèrent juste pouvoir un jour rentrer chez eux. Bloodstone Lands présente nos trois aventuriers et l'espoir qui les anime et leur donne la force de continuer à se battre pour venger leurs femmes, leurs amis et leurs enfants assassinés par les armées de Raistlin. The Quest For Alifaar's Door nous plonge dans cet autre monde dans lequel le chaos étend son pouvoir. Le conseil des magiciens de Ravenland décide d'envoyer deux guerriers à la recherche d'un sorcier nommé Alifaar qui s'apprête à réveiller un démon du nom de Menedhen. Ils ignorent alors qu'Alifaar et Raistlin sont en fait une seule et unique personne défendant la porte qui relie les deux mondes.
Après un passage à l'auberge de Karling, les deux guerriers se mettent en route. Dans Killianor's Sight les deux guerriers quittent l'auberge et pendant leur voyage ils vont être confrontés à une bande d'orques. Après un dur combat, ils vont recueillir un jeune gnome prisonnier des orques qui voulaient dérober son invention : une bien étrange machine. L'un des deux guerrier nommé Maltaar pense à son peuple qui risque d'être exterminé et à sa bien aimée Killianor. The Rope est une chanson différente car elle ne fait pas partie de l'histoire. C'est un hommage à un ami décédé.
Voilà toute l’histoire… Concernant le style, nous estimons faire une musique à la croisée des chemins entre le prog’ et le thrash avec d’énormes influences de la musique classique concernant l’écriture et les arrangements.


L'enregistrement a-t-il été à la hauteur de vos espérances, qu'en avez vous retiré ?

L’enregistrement en home studio n’est pas aussi « grisant » et intense qu’une expérience en studio. Tu n’as pas cette tension qui fait qu’une bonne prise t’apporte une réelle satisfaction, une poussée d’adrénaline. Mais bon, enregistrer chez soi à l’avantage de ne pas être stressant. Nous estimons être arrivés à un résultat très satisfaisant par rapport au matériel que nous possédions alors. Chaque enregistrement est enrichissant et représente un pas en avant. Tu ne répètes pas les erreurs commises avant et l’amélioration est chaque jour au rendez-vous. L’expérimentation est aussi très importante, surtout au niveau de la prise de son. Nous faisons un effort supplémentaire sur ce point précis pour notre prochain album. J’espère avoir répondu à ta question…

Quels sont vos projets à courts termes ?

Le projet le plus pressant est de dégoter un nouveau claviériste. D’autre part, nous faisons une apparition dans un festival un peu particulier cet été. C’est un festival de musique classique qui va programmer pour la première fois du métal dans les cadres des journées « classic’off ». Il va falloir assurer un max… Le public sera composé essentiellement de mélomanes avertis. Autrement, notre 3ème album sortira en 2005, on travaille déjà dessus avec Fred Renaut, notre nouveau batteur. Quelques projets aussi avec nos « side-projects » : Lestat (Rock prog’) et un autre projet « black metal symphonique » que j’ai monté avec Alain Germonville (ex-Scarve).

Vous êtes toujours amateurs de reprises de dessins animés ?!!
Il n’est pas exclu qu’on retravaille sur une autre reprise soit Les cités d’or, soit Les mondes engloutis. Le groupe alsacien Hachoir reprend déjà Les cités d’or, on va sûrement se rabattre sur le choix n°2 ;-).


Si vous avez un coup de gueule ou un coup de cœur, la parole est à vous :
Commençons par le coup de gueule… Le marché du disque qui se casse la gueule, le téléchargement sauvage, le matraquage des médias avec de la merde. Il n’est plus un endroit public (supermarché, salle de sport, magasin, …) où tu ne subisses la pollution sonore des 3 grandes majors. Le vrai problème c’est la mentalité des ados français par rapport à la musique. Ils consomment ça comme si c’était du Coca® ou de la Danette®.
Coup de cœur : Scarve évidemment. Groupe dont je suis fan depuis 1995 quand j’ai acheter la première démo sur K7 à Dirk. Ils représentent l’exemple Français à suivre et je suis vraiment content pour eux. Après toutes ces années, la reconnaissance arrive enfin !
Autre coup de cœur : Time Curve Symmetry. Certainement les gens les plus humains que nous avons rencontré… en plus leur musique est excellente et on attend avec impatience le nouvel album.
Dernier coup de cœur : le livre de Fabien Hein.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITIO [Chambéry - 73] > 14-10-2017
SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITIO [73] 14-10-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
FURYENS
FURYENS [PLUG and PLAGUE]
25-11-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
photos de concerts metal

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MEZCLA
MEZCLA (49)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock