last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
ANTHROPIA
CHRONIQUE ANTHROPIA - review
Contact groupe http://www.anthropia.org
Audio / Video
Mise en ligne le : 30 janvier 2009  | Intervieweur : AVALON | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1/ salut ANTHROPIA ! Suite à votre premier opus que nous avions deja beaucoup apprécié, nous avons pu voir quelques changements au sein du groupe, qui n'est plus un simple projet donc ? D'où viennent les nouveaux musiciens et pourquoi avoir décider d'avoir à gerer un vrai groupe désormais?

Hugues LEFEBVRE :
Salut Pavillon 666 !
C’est vrai qu’après la sortie du premier album, la nécessité de faire des concerts a vite été une priorité. A l’époque, j’ai donc recherché les musiciens qui pourraient me rejoindre dans l’aventure. Quant on parle de la côte d’Azur, la première chose qui vient en tête n’est pas forcément le metal, mais néanmoins, la communauté de notre style est loin d’être négligeable et tout le monde se connaît ! J’ai ainsi demandé à mon entourage de me conseiller des personnes à contacter. C’est comme ça que j’ai rencontré et accueilli Nath, Yann et Julien dans le groupe, Damien le batteur ayant déjà joué sur The Ereyn Chronicles Part One. Passer du statut de projet solo à celui de groupe a été ensuite tout naturel : ces gars (et fille :) ) –là sont certainement parmi les meilleurs musiciens de la région. On s’entend très bien. En fait, j’ai l’impression qu’Anthropia est un groupe depuis toujours !

2/ votre premier album " The Ereyn Chronicles : The Journey Of Beginnings" etait annoncé comme le premier d'une trilogie. Or votre nouvel et second album propose un tout autre concept. L'idée de trilogie est-elle aux oubliettes, quel est le "rapport" ou les différences entre les deux albums?

HL : Non non, pas d’inquiétude, la trilogie des chroniques d’Ereyn verra bel et bien le jour :) Elle ne va seulement pas être exécutée d’un seul coup. En effet, je préfère varier les ambiances et les plaisirs à chaque album afin de surprendre (dans le bon sens du terme) les auditeurs. De plus, je termine toujours ce que j’ai commencé, même si durant certaines périodes, d’autres univers m’inspirent plus sur le moment. Ca a été le cas apres The Ereyn Chronicles Part One, où je ressentais le besoin d’explorer de nouveaux horizons musicaux et conceptuels.
Il n’y a pour ainsi dire aucun rapport entre les univers de TECPO et The Chain Reaction. L’un est très inspiré heroic fantasy, l’autre est très contemporain voire « d’anticipation biblique » si je puis dire. Je pense que le rapprochement que l’on peut faire se situe du côté de la composition. Même si je suis bien plus fier des morceaux de ce nouvel album, les « erreurs de jeunesse » du premier CD ayant disparu. :)

3/ ce second opus "The Chain Reaction" beneficie d'une tres bonne production, comment s'est déroulé le processus de composition, enregistrement, vous avez voulu y mettre les gros moyens ?

HL : Tout d’abord merci ! Je me suis occupé du projet de A à Z, et je ne te cache pas que certaines périodes ont été très, très dures pour les nerfs… et pour le porte feuille également !
J’ai composé la quasi totalité des chansons en 2007. En ce qui me concerne, ce processus s’étend toujours sur plusieurs mois, une année. Si cet album avait été composé en 2 mois, il ne sonnerait pas du tout pareil, crois-moi ! Il ne faut pas forcer l’inspiration… Elle peut venir très rapidement ou bien se faire attendre, mais la précipitation n’est jamais une bonne chose dans ce domaine, je pense.
Une fois la version demo de l’album composée et enregistrée, je l’ai transmise aux autres membres du groupe qui l’ont analysée et y ont bien entendu apporté leur touche personnelle. Comme je l’ai dit plus haut, ce sont vraiment d’excellents musiciens et je les remercie pour leur brillant travail sur le cd.

J’ai travaillé plus particulièrement avec Nath pour les voix. J’aime beaucoup le résultat final, d’autant plus que la répartition de nos parties de chant s’apparentait plus à un énorme puzzle, où rendu harmonique et scénario devaient coïncider.
L’enregistrement s’est déroulé à Nice au studio ArtMusic et a duré un bon mois. Ca peut paraître étrange, mais en ce qui me concerne, ça a été la période la plus cool de la réalisation de l’album. Sebb du studio a fait de l’excellent boulot et facilité les choses.
J’ai ensuite passé une dizaine de jours à Pau au studio Manigance pour le mixage. C’était vraiment très cool de rencontrer François Merle et de bosser avec lui, d’autant plus que je suis fan du groupe depuis Ange ou Démon ! On a bossé d’arrache pied pendant 10 jours (et 10 nuits presque…) mais le résultat a vraiment été à la hauteur de notre boulot.

Enfin, je cherchais un bon plan pour le mastering, et Sebb - du studio Artmusic - m’a conseillé vivement Tommy Hansen. Bien que le bonhomme ait déjà bossé pour des pointures (Helloween, Jorn Lande,…) il reste quelqu’un d’accessible et son boulot est irréprochable.
J’oublie aussi de parler de Kevin Codfert qui a posé un solo mémorable sur « Whipping Soul ». C’est assez plaisant de voir que toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à l’album l’ont trouvé très bien voire génial !
Donc voilà, « mettre les gros moyens », tout est relatif, mais il est clair que j’ai essayé de mettre les petits plats dans les grands. L’album a coûté beaucoup d’argent, mais pas autant que le dernier Metallica, vous imaginez bien !


4/ de quoi parle l'album? y a t il un concept particulier? pourquoi melanger des sonorités assez futuristes avec des elements bibliques?

HL :The Chain Reaction arbore plusieurs concepts, le principal à mon sens étant la foi que l’on peut perdre suivant les épreuves que la vie peut nous réserver.
J’utilise tout au long de l’histoire du CD des passages de la bible : la genèse, le test d’Abraham, l’apocalypse. Certains me passionnent (est-ce qu’un « arbre de vie » rendant immortel existe vraiment quelque part sur Terre ?), d’autres me choquent (comment un dieu d’amour pourrait dire « Vas-y tue ton fils pour moi… Naaan je déconne, c’était une blague ! » ?? ) ou m’impressionnent (la description de l’apocalypse fait froid dans le dos…) Bref, que l’on soit croyant ou pas, ces passages ne laissent pas indifférent. J’ai donc eu l’idée de les incorporer dans une histoire actuelle où existence physique, spiritualité et fantastique cohabiteraient.

Pour faire court, car l’histoire demeure assez complexe : nous suivons l’histoire de l’âme COTDM-52899 qui vient de se réincarner. Cette âme ne croît plus les promesses de paradis qu’on lui fait, puisqu’à chaque mort de son hôte, elle est directement renvoyée sur Terre dans un autre corps. Elle décide donc de faire ce qui lui plaît, et ne plus agir comme une gentille petite âme, sans se soucier des conséquences. Voici le synopsis de base, je vous laisse découvrir le reste de l’histoire dans le livret !
C’était mon idée dès le départ de vraiment trancher entre les inspirations bibliques datant de 2000 ans et des sonorités futuristes afin de créer quelque chose d’unique.


5/ vos compos sont tres abouties et riches, pour ne pas dire variés et prenantes. Quels sont vos objectifs à l'ecriture, de ne pas "sonner" comme des milliers de groupes progressifs/heavy?

HL : Merci :) Ma foi, quand je compose, je n’ai vraiment pas cette idée en tête… Je crois que je suis déjà très exigeant et difficile envers moi-même lors du processus, du coup toutes les idées « pauvres », « banales », ou « sans intérêt » passent directement à la trappe. Même si l’on ressent encore des influences dans ce disque, Anthropia possède déjà une « marque de fabrique » propre, et c’est déjà très important à mes yeux.

6/ comptez vous faire des concerts cette année?

HL : Oui, déjà quelques dates ont été jouées et sont prévues. Nous démarchons également en ce moment des tourneurs afin d’évoluer à échelle nationale et internationale.

7/ quels sont les groupes francais que vous appréciez en ce moment ? que pensez vous de la scene metal en france?

HL : Tous ! Même si on commence un peu à sortir du trou avec des groupes majeurs, la France n’est pas encore réputée pour son metal comme l’Allemagne ou les pays scandinaves. A mon avis, il faut se serrer les coudes et tous s’encourager les uns les autres ! Un peu de chauvinisme n’a jamais tué personne… si ?

8/ si vous avez un petit mot a ajouter, pour vos fans ou nos lecteurs :

HL : J’espère que vous apprécierez The Chain Reaction. Et surtout merci pour votre soutien, il est primordial en ce moment car le business de la musique est dans un état catastrophique… Venez nombreux en concert. On a hâte de vous donner du bon son, sur scène aussi !

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







Soutenez-nous !
Votre compte
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
DECAPITATED [Lyon - 69] > 05-02-2019
DECAPITATED [69] 05-02-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours