last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur

 Interviews CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Interviews flux RSS - updates - pavillon 666
AKROMA
CHRONIQUE AKROMA - review
Contact groupe http://www.akroma-metal.net/
Audio / Video
Mise en ligne le : 13 mai 2014  | Intervieweur : NegativeHate | Traducteur :

INTERVIEW francaise - pavillon 666 - webzine metal rock
1) Bonjour à vous AKROMA. Pour nos lecteurs, une petite présentation s'impose.

La première idée d’AkromA a germé dans mon esprit vers juin 2003. J’étais en train d’écrire des titres depuis quelques temps en vue du prochain Elvaron mais certains riffs étaient vraiment trop « extrêmes ». J’ai donc mis tout ça de côté. Rapidement, je me suis dit que ça serait sympa de trouver un chanteur de black pour ces riffs isolés et j’ai tout de suite pensé à Bob. Avant qu’il ne rejoigne Scarve, il chantait dans un groupe de Black Metal à Nancy (Tourmented Souls) et j’avais enregistré leur première démo en 1998. Il a ensuite quitté ce groupe puis rejoint Scarve. Je me disais qu’il devait être trop occupé pour se pencher sur mes futures compos… Et puis on s’est rencontrés par hasard en septembre 2003. Il m’a dit qu’il venait de quitter Scarve principalement car il ne souhaitait pas tourner. Je connaissais bien ses capacités vocales et j’avais très envie de bosser avec lui. Je lui ai exposé le projet d’un album de black metal à tendance progressive, n’ayant alors que quelques riffs dans mes tiroirs… Et 11 ans plus tard nous voila avec 3 albums studio !


2) Tout vos albums sont des sortes de concept-albums. Pouvez-vous nous en parler plus en détail ?

Notre premier album « Sept » s’articule autour des 7 péchés capitaux. Un thème déjà abordé mainte fois mais que nous avons essayé d’envisager sous un œil novateur. Alain et moi avons élaboré un scénario en 7 parties, traitant chacune d’un péché avec un personnage principal récurent à savoir un avocat. A mesure que le projet avançait, les idées sont venues : d’abord les 7 titres dans 7 tonalités, puis 7 minutes exactement, 7 guitaristes solistes et des références multiples au chiffre 7 aussi bien dans la musique que dans les paroles.
Concernant notre deuxième album « Seth », il se trouve que Bob est passionné par l’Egypte ancienne et qu’il n’a eut aucun mal à proposer un scénario original autour de ce thème basé sur la vengeance du Dieu Seth. Il revient sur terre pour faire subir à la population les 10 plaies d’Egypte telles qu’elles sont évoquées dans la Bible, au rythme d’une plaie par jour !! Ca permettait de développer un concept avec tout un folklore propre à l’Egypte Ancienne avec une occurrence moderne puisque Seth revient sur terre de nos jours. Le but était de rendre l’histoire plausible en se rapportant au maximum à des faits avérés, des personnages issus de la mythologie. Donc ça demande d’importantes recherches bibliographiques évidemment. De plus, le concept se déroule dans un cadre géographique et sociologique bien précis ; nous évoquons les corridas espagnoles, le chikungunya en Tanzanie ; l’histoire se déroule à Venise, New-York, Tokyo… Sur cet album nous avons de nouveau invité des guitaristes pour les solos, soit 10 protagonistes issus de groupes de metal Français.
Nous avons commencé à travailler sur notre troisième album, « La Cène », début 2010 et nous voulions développer un scénario autour des 12 apôtres. Dans un souci de cohérence il nous fallait avoir des informations précises pour notre concept. L’abbé Pierre Binsinger est un ami et il suit AkromA depuis le premier album et il a accepté d’être consultant et donc de faire tout le travail de recherche sur les apôtres dans les évangiles. Il lui a donc fallu compiler, vérifier en fonction de notre cahier des charges : qui sont les 12 apôtres, quels métiers exerçaient-ils, comment sont-ils morts ? Ensuite comme pour « Seth » j’ai attendu d’avoir les textes d’Alain pour composer. Je peux ainsi restituer les ambiances induites par les paroles et adapter la musique et les nuances en fonction de ce qui se déroule dans l’histoire. C’est un travail passionnant et j’ai pu expérimenter beaucoup de choses au niveau des arrangements et des orchestrations. Le concept de « La Cène » impliquait d’avoir 12 invités interprétant chacun un apôtre dans un titre de l’album et donc 12 chanteurs issus de groupes de métal extrême Français.


3) Pourquoi avoir, pour chacun de vos CDs, choisi un thème religieux ?

Il n’y a pas de raison fondatrice de tout ça. J’avais le concept des 7 péchés capitaux avant même de former AkromA. Ensuite Alain m’a proposé le thème des 10 plaies d’Egypte car c’est un passionné de ce pays et de l’égyptologie en général. Il se trouve que c’est aussi un thème tiré de la Bible tout comme les 7 péchés capitaux. Enfin pour « La Cène » c’était néanmoins assez délibéré de continuer dans cette voix. Tout cela n’est que prétexte à écrire des scénari. Nous nous inspirons de faits évoqués dans la Bible de manière détournée, c’est du folklore ni plus ni moins. Nous ne prenons pas parti ni pour ni contre la religion catholique, ni pour aucune autre religion d’ailleurs.


4) Je suppose que contacter tous les fameux « apôtres » a été difficile ?

Oui, difficile et chronophage. Il y a eu des choix assez évident bien entendu, je pense à des chanteurs qui sont des amis ou des proches : Patrick de Mortuary, Frank de La Horde, Laurent de Deficiency, Manu d’Avalon. Nous avons par ailleurs contacté des chanteurs dont nous admirons et respectons le travail et enfin quelques autres qui nous ont été chaudement recommandés pour rejoindre le projet. Nous avons essuyé quelques refus et quelques défections au fil du temps mais au final nous avons fédéré une très belle équipe de vocalistes français.


5) Les invités ont ils choisi leur musique, ou avez vous composé en fonction de la voix de chacun ?

Ils ne choisissent pas leur rôle, on impose le morceau ; surtout pour une question de gestion et de bon sens. On évite ainsi les doublons et les choix cornéliens. Par extension, non je ne compose pas pour un chanteur en particulier car je ne sais tout simplement pas qui va chanter sur tel ou tel titre lorsque je suis en écriture.


6) Du coup, comment avez vous enregistré l'album ?

En dehors de Frank (La Horde) et Manu (Avalon) qui sont venus enregistrer chez moi, tous les autres apôtres ont enregistré par leurs propres moyens. Nous avons également enregistré le chant principal d’Alain et de Laura chez moi ainsi que les guitares. Pierre-Yves a enregistré ses basses dans son studio et Thomas la batterie en Alsace dans son studio. D’autres trucs ont été enregistrés au conservatoire de Nancy ainsi qu’au conservatoire de Vincennes.


7) Parlons avenir ! Votre prochain album portera toujours sur la religion ?

Nous n’avons pas évoqué de prochain album pour le moment.

8) Bon et bien voilà, c'est déjà la fin. Pavillon remercie AKROMA pour ses réponses ! Je vous laisse le dernier mot !

Merci à toi et à ceux qui ont parcouru ces quelques lignes. Continuez à soutenir le metal français comme vous le faites.

 

original INTERVIEW - pavillon 666 - webzine metal rock

PARTAGER :
 







concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LAURA COX [Brétigny sur Orge - 75] > 30-09-2017
LAURA COX [75] 30-09-2017

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
albums updates Sorties d'albums
MONSUTĀ
MONSUTĀ [Monsutā]
21-10-2017


pavillon 666 webzine metal rock Voir les sorties
pavillon 666 webzine metal rock Poster une sortie
petites annonces Petites annonces
photos de concerts metal

... [Lire l'annonce]

pavillon 666 webzine metal rock Voir les annonces
pavillon 666 webzine metal rock Poster une annonce
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : MEZCLA
MEZCLA (49)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours
Newsletter


Vous aimez ?
Suivez-nous :
T-Shirt PAVILLON666
tee shirt - pavillon 666 webzine metal rock