CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SPACE QUAKE
The rorschach theory [ 2016 ]
CD Album (Durée : 44.47)
Style : Métal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://
Contact groupe : http://www.spacequakeband.com https://www.facebook.com/spacequakeband/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 février 2016 - Chroniqueur : Dju
 

Space quake est un groupe Belge composé de Olivier Decarpentirie à la basse, Philippe Rossignolo à la guitare, Jelle Habets au chant, Eerik Maurage à la guitare et Yuki Takano à la batterie, il nous propose ici leur premier album «The Rorschach Theory » un mélange entre du métal et du rap un peu déjanté.

L’album débute avec une intro assez sombre, une voix chuchotée, des lignes de guitare et de basse en fond pour enchaîner sur « Psycho at Home» dont les riffs et le chant rappellent un peu Sepultura. Le morceau débute par un growl pour continuer avec des enchaînements entre voix saturée et chant rappé. Le morceau mêle plusieurs influences au début et se rapproche du Mathcore, Trash métal et autre Djent. « Breaking Life » débute sur un riff totalement déjanté avant d'enchaîner sur un growl, le groupe joue parfaitement bien sur les changements d’ambiance (groove, métal) avec des passages un peu plus calmes par moments. «Hard to Believe» est plus sombre, pas de passage rappé sur ce titre avec une voix chuchotante, énigmatique et un très joli passage très rock au milieu du morceau laissant place à de bons riffs de guitare avant de reprendre de plus belle sur un air plus agressif. « Seharap » est un morceau plus sombre, voix râpée un peu chuchotée, avec un chant vraiment puissant au niveau des growls, des passages aux sonorités orientales vraiment appréciables, avant de reprendre sur un air plus agressif et barré. Space Quake peut aussi avec des morceaux comme sur «Angry World » rappeler Linkin park dans l’intonation du chant. Le groupe change sait changer sa manière de chanter comme les dialogues sur « Little Beach » . L’album se termine par “The lies” un morceau qui a la pêche avec un chant torturé sur une atmosphère lourde et pesante, pour nous amener a un très joli break, ou les solos de guitare sont très bien maintenus par la section rythmique.

Space Quake est un groupe surprenant, il arrive a mélanger nombre d’influences (rap, métal, trash métal, djent, rock) avec cohérence, tout en mélangeant des styles de chants différents donnant un aspect assez schizo à l’album.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top