CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KATATONIA
The Fall of Hearts [ 2016 ]
CD Album (Durée : 67:32)
Style : Metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://peaceville.com
Contact groupe : http://katatonia.com http://bit.ly/katatoniaspotify
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 avril 2016 - Chroniqueur : Chart
 

L'histoire récente de KATATONIA est plutôt chargée. Même si le groupe a commencé en 1991 et fête cette année ses 25 années d'existence, il semblerait que depuis la sortie de « Dead End Kings » en 2012, les choses se soient accélérées. Il faut dire que cet album était déjà très marquant. Son pendant acoustique, « Dethroned And Uncrowned » en 2013 a apporté une nouvelle dimension au groupe. Celui-ci a pu mettre en place une tournée acoustique dont l'un des concerts a été immortalisé par l'album live « Sanctitude » en 2015. Après une telle actualité musicale et la perte de deux membres en 2014, Tomas AKVIK à la guitare et Daniel LIJEKVIST à la batterie, on n'imaginait pas forcément le groupe revenir aussi vite et aussi fort nous présenter un nouvel album, et encore moins de cette qualité. Le roi est mort, vive « The Fall of Hearts » !

Ce nouvel opus contient toute la marque de fabrique de KATATONIA en termes de production, de sonorités mais en un peu plus encore que la fois précédente. Le groupe n'en finit pas d'évoluer mais cela est tout à fait logique. Les suédois restent sur cette lancée, faire toujours mieux, malgré les difficultés. Mais cela leur réussit incontestablement. « The Fall Of Hearts » est un petit bijou en termes de sonorités.

Le groupe nous propose pas moins de 12 morceaux dans la version standard de son album, 3 de plus dans les versions augmentées. Cela représente plus d'une heure de musique. Et encore une fois, avec les difficultés rencontrées récemment, on relève ici une belle performance. Il est à noter que Roger OJERSSON est arrivé dans le groupe juste avant les sessions d'enregistrement. Ce dernier officiait auparavant dans une autre formation d'envergure malheureusement disparue, TIAMAT. On ouvre ce disque un peu là où on avait laissé « Dead End King » avec le morceau « Takeover ». On attaque sur des arpèges avant des riffs typiques de KATATONIA, rien de très simple et beaucoup de créativité dans cette manière de composer. Le résultat est impeccable et l'entrée en matière est parfaite. On enchaîne avec « Serein » où les claviers se font plus présents mais la dynamique est bien là. On retrouve un peu de l'esprit de « The Great Cold Distance » avec une rythmique bien appuyée. L'ensemble garde sa douceur malgré une bonne énergie. C'est à mon sens la marque d'une très bonne maîtrise du propos. Il est évident qu'en concert ce titre va faire mouche. Un titre exemplaire à mon sens pour présenter les aspects les plus positifs du groupe à des novices. Mais il faut compter aussi sur l'excellent « Old Heart Falls ». On revient aux aspects les plus calmes du groupe mais avec ce côté toujours très aéré et profond. Encore un titre qui fera date dans la carrière du groupe. Mais la bonne appréciation ne s'arrête pas là. Les notes acoustiques de « Decima » font aussi de ce titre une belle pièce. L'influence de la dernière tournée se fait sentir et ce pour notre plus grand plaisir. Avec « Sanction », KATATONIA revient à ses fondamentaux metal et nous ravit encore une fois avec de grands titres tels que « Residual », « Serac » ou « Last Song Before The Fade ».

Je ne vois pas ce qu'il y aurait à dire de négatif sur un tel album. Parfois il arrive qu'un groupe finisse par nous décevoir ou plus simplement se planter sur un disque. Ça arrive, on laisse de côté et on écoute le prochain et le plus souvent, on oublie l'erreur. Mais là non, si vous aimez ce groupe, je ne vois aucune raison de ne pas adorer ce disque. Le rendu est simplement parfait. Les morceaux sont bons, voir excellents alors voilà, précipitez vous dessus dès qu'il sera disponible.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
KATATONIA - Live Consternation KATATONIA - Dethroned & uncrowned

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR