CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MORHANA
When The Earth Was Forged [ 2015 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 51.32 - Style : Folk Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.artofthenight.com/
Contact groupe : http://www.morhana.com/ http://www.myspace.com/morhana
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 juin 2016 - Chroniqueur : NegativeHate
 

Aujourd'hui, on voit de plus en plus de groupes ne sortant leur premier CD qu'après un certain laps de temps, privilégiant le merchandising au pressage. De plus, avec l'émergence des médias connectés, les sorties sont parfois d'abord digitales puis seulement physiques.
En ce qui me concerne, je suis plutôt vieux jeu. Je préfère totalement mettre dix balles dans un skeud que dans un t-shirt « Fruit Of The Loom ». J'en viens même par parfois bouder les groupes qui ne sortent leur son qu'en digital mais qui ont un stand immense...
Je ne saurai dire si MORHANA est de ceux-là. En dix ans d'existence, les Polonais ont sorti deux demos (2008 et 2009), un EP (2011) et une compilation des EPs précédemment sorti (2013). En rajoutant « When The Earth Was Forged », le dernier album, les Folk Metalleux ont une bonne discographie. Enfin, c'est ce que l'on pense, car si l'on regarde la tracklist des différentes sorties, la moitié des titres, soit six sur douze, sont déjà apparus plus tôt. C'est plus une compilation/EP qu'autre chose, mais bon. Ne trouvant pas d'infos et ne parlant pas Polonais, je ne sais si ces demos et EP sont sorti en physique... Mauvaise langue que je suis.
Sur ce, rendez-vous à l'écoute.

Une voix féminine nous accueille en guise d'introduction et nous raconte en quelques secondes comment « la terre fut forgée ». Le titre éponyme se place directement après cette mise en bouche. Ce qui frappe en premier lorsque l'on tend l'oreille, c'est une production correcte mais sans plus. Le niveau sonore est très bas et l'on est obligé d'augmenter le volume assez fortement pour pouvoir entendre toutes les subtilités. Bon, à vrai dire, il y en a très peu. A part quelques notes de violon et de flûte parsemant par ci par là le morceau, rien de bien intéressant. Le refrain est certes entraînant, mais le reste est plat... A l'image du reste de l'album. Le plat pays en musique !
Plus sérieusement, le caractéristique Folk est un peu trop tiré par les cheveux. Alors, je veux bien, il y a des instruments et des textes en rapport, mais trop peu comparé à ce que nous vend le groupe. On se retrouve plus avec un Heavy Metal bas tempo à instruments empruntés à la musique classique qu'autre chose, servants souvent d'ambiance plus que d'instruments à part entière.
La plupart des titres présents sont d'ailleurs construit sur des rythmes simplistes à base de palm muting/power-chords et sans grande prestance. C'est dommage sachant que des titres comme « Morhana » sont réellement poignants. En faire un peu plus aurait été réellement apprécié, on a l'impression de tourner en rond dès le troisième titre...

Je n'arrive pas à me dire que cet album n'ait rien de bon. Je suis comme ça, je cherche toujours quelque chose. Alors oui, il y a des choses de bon, qui aurait pu être encore meilleures si le groupe s'en serait donné la peine. « The Traveller » est un très bon titre sur le papier, et si on l'écoute comme titre à part entière et non comme une partie de l'album. Le qualificatif qui me tient tant à cœur se ressent extrêmement bien ici avec certes des rythmes clichés, mais tout de même écoutables.
Et là c'est le drame. Le titre qui me faisait loucher est arrivé, je vous présent « WTF ». Si le groupe a décidé de l'appeler comme ça, c'est bien qu'il y a une raison n'est ce pas ? Et bien, j'en vois pas. Je veux dire, quand on voit ce titre là, on se dit que ça va être un morceau un peu bonus, qui n'a rien à foutre là. C'est tout l'inverse ! C'est le morceau qui est le plus descriptif du Folk Metal, un peu typé Pirate sur les bords !
Je laisse tomber, je passe mon tour.

J'ai pas compris. Mais pas du tout.
J'espère ne pas y être allé trop fort le groupe, mais c'est mon ressenti. A l'image du titre qui m'a fait bondir hors de mes gonds, je me demande ce qu'il s'est passé. C'était un bon projet au départ, ça bougeait mais c'était peut être un peu trop plat, amorphe. Là, je sais pas quoi en penser. A vous de me dire. Et encore désolé.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut