CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEAFHEAVEN
New Bermuda [ 2015 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 46.45 - Style : Post-black metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.anti.com/
Contact groupe : http://deafheaven.com/ https://deafheavens.bandcamp.com/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 14 juin 2016 - Chroniqueur : blacklakenidstang
 

Après de longs mois perdu dans les locaux de La Poste, mon exemplaire du « nouvel » album de DEAFHEAVEN a finalement récemment pointé le bout de son nez dans ma boîte aux lettres. Désespérée de ne pouvoir l’entendre entièrement plus rapidement, j’ai donc écouté New Bermuda à d’innombrables reprises sur des plateformes musicales en ligne, de quoi avoir désormais un avis tranché, arrivé à maturation, sur le dernier opus des californiens.

Il faut dire que, grande passionnée de post-metal mais également de black metal, je ne connaissais pourtant que très peu ce quintet de San Francisco. Bien entendu, suite à l’énorme buzz (pour ce genre musical) dont avait bénéficié le groupe à la sortie de l’album Sunbather (2013), j’avais pris le temps d’écouter un ou deux morceaux issu(s) de ce dernier, de manière à estimer si le groupe méritait une telle passion ou non. Malheureusement, j’avais jugé les compositions du groupe relativement banales et n’avais ainsi pas compris la raison pour laquelle tant de projecteurs se tournaient vers ce groupe en particulier.

Et puis New Bermuda est sorti et mon avis sur le groupe a radicalement changé… car New Bermuda est un chef d’œuvre : un savoureux chef d’œuvre d’un groupe qui a su se détacher de tous les codes du post-metal et du black-metal pour créer une musique absolument unique et aisément reconnaissable.
En effet, ce groupe étiqueté post-black metal a su créer une musique bien éloignée de ce que l’on peut s’imaginer à partir de cette classification. Il faut pourtant bien avouer que c’est probablement la plus légitime, la plus courte, la plus générale.
New Bermuda comprend bien évidemment du black metal, en témoignent les vocaux brutaux de George Clarke ou encore les blasts frénétiques de Daniel Tracy, peu importe les controverses ridicules animées par les « trve black metalleux » qui ne supportent pas d’entendre tant de mélodies lumineuses et tant de nuances doucereuses mélangées à leur style de prédilection.
Bien entendu, New Bermuda est également très largement composé de post-metal/post-rock, voire tantôt de shoegaze, ce qui rend l’album particulièrement atmosphérique et adoucit à l’extrême toute l’agressivité de l’album, l’empêchant de dégager le sentiment oppressant inhérent au black metal.
Mais ce qui fait la grande originalité de Deafheaven dans ce troisième opus, ce n’est ni le look critiqué du groupe, ni ses choix colorés en matière d’artworks : c’est l’ajout d’une touche d’alternative/indie rock à la mixture musicale.

Cette surprenante fusion des genres est, pour moi, clairement la clef de la réussite de cet album.
Si vous n’êtes pas convaincu de l’originalité de New Bermuda via le premier morceau, "Brought to the Water", somme toute assez agressif, écoutez donc "Luna" à partir de 6 minutes : ce passage est si aérien que l’on se sent flotter sur un nuage de légèreté. Enchainez alors avec "Baby Blue" et son dernier tiers et vous serez alors transporté sur une plage hawaïenne, dans un va-et-vient de vagues de mélodies délicieuses. "Come Back" démarre également dans un tourbillon de mélodies typées 90s pour progressivement exploser, en prenant bien garde de s’aventurer sur le chemin d’un post-black metal traditionnel... Quant au dernier titre, "Gifts for the Earth", il achève l’album à la perfection, tout en représentant au mieux ce que compose désormais Deafheaven.

New Bermuda est ainsi une œuvre d’art d’une grande classe créée par des musiciens qui ont enfin su libérer leur talent. Si Sunbather ne vous avait pas convaincu, il est temps de redonner une chance aux californiens : une très belle surprise pourrait vous attendre…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DEAFHEAVEN - Sunbather DEAFHEAVEN - Sunbather

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut