CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MY JERUSALEM
A Little Death [ 2016 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 49.17 - Style : Soft Rock
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://washingtonsquaremusic.com
Contact groupe : http://thisismyjerusalem.com https://soundcloud.com/my-jerusalem
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 juillet 2016 - Chroniqueur : Chart
 

MY JERUSALEM s'est formé en 2011 au Texas sous la forme d'un quatuor. C'est plutôt intéressant car habituellement ce qui nous vient de cet état des États-Unis est plutôt tourné vers le rock sudiste, le blues, la country... On ne s'attend pas forcément à trouver un groupe qui y ajoute des influences venues tout droit de la new wave. Ce troisième album du groupe est plus que bienvenue après un « Preachers » sorti en 2012 et salué comme il se doit par la critique.

Le groupe nous sert donc 12 nouveaux morceaux d'une très bonne manufacture. La production est impeccable. On évite le rétro tout en gardant certaines références. Le groupe a su actualiser ses sonorités, moderniser ce qui se faisait de bon dans les années 70/80. Le résultat est à la hauteur des années 2010. Avec une production telle que celle-ci, MY JERUSALEM dépoussière un style qui pourrait succomber aux clichés, ce qui est loin d'être le cas ici.

Comme toujours on trouve en ouverture d'album deux excellents titres pour une entrée en matière à la hauteur des attentes. « Young Leather » exprime la noirceur qui réside dans cette musique. Mais cette noirceur vient des influences blues du groupe. On retrouve un peu de la touche A PALE HORSE NAMED DEATH ou de BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB dans cette ambiance enfumée de fin de soirée. « Rabbbit Rabbit » lance la machine sur un tempo un peu plus élevé. L'ambiance devient un peu plus enjouée tout en gardant cette touche propre au groupe. C'est à la fois entraînant tout en restant sombre. Quoiqu'on en dise, le résultat est probant, un titre franchement réussi. On enchaîne sur un morceau plus posé, proche de la ballade type années 80 façon Chris ISAAK avec « It's Torture! ». Les américains savent digérer les influences venues de toutes parts et les intégrer à leur musique. Même STONE SOUR avait réussi une superbe reprise de « Wicked Game » sans que cela ne fasse tâche dans leur discographie. On reste sur des ambiances enfumées de fin de soirée avec « Done and Dusted » ou plus encore avec « Flashes » et cette voix féminine dans le lointain tandis que « Dominoes » vient à nouveau donner un peu de pêche à l'ensemble. On note aussi « Eyes Like a Diamond Mine » et sa batterie, particulièrement sa caisse claire qui tient toute la rythmique de ce morceau.

On relève de très bons titres sur ce disque. Bien entendu, il faut aimer le style posé et langoureux avec de petites touches un peu sombres. Mais d'un point de vue musical, cet album fonctionne particulièrement bien. A écouter sans modération !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut