CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KEKAL
Acididy [ 2005 ]
(Durée : 56.00)
Style : black/progressif
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.fear-dark.com/
Contact groupe : http://www.kekal.cjb.net
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 janvier 2006 - Chroniqueur : SEED OF PERVERSION
 

Certains groupes se contentent de faire de la musique en s’inspirant de groupes dont ils sont fans, et au final on se retrouve avec une une musique plus ou moins bien faite mais qui donne la sale impression d’avoir déjà été entendue. A contrario, et plus rarement, certains groupes se démarquent du lot de part leur originalité. Et c’est de ce type de groupe que Kekal fait partie. Tout d’abord, le groupe surprend par son origine. Je crois que c’est le premier groupe indonésien dont j’entends parler. Ensuite, le groupe s’est doté d’un patronyme qui ne paye pas de mine et a choisi pour ce 5e album un artwork peu attirant et assez déroutant pour un groupe de métal.

Mais ne nous attardons pas sur ce genre de détails car l’originalité de Kekal est surtout concentrée dans sa musique. Le groupe nous propose en effet un mélange musical assez peu répandu qui oscille entre un metal d’obédience black et des influences beaucoup plus progressives. Cela s’entend d’abord au niveau du chant. Les vocaux passent facilement des cris propres au black metal pouvant rappeler ceux d’Emperor, mais en plus faiblard, à un chant clair assez atypique, d’une tonalité relativement aigue mais loin des piaillements heavy metal, et qui se révèle au final très expressif. La musique n’est pas en reste avec ses structures complexes et évoluant au fil de chaque morceau, avec des changement de rythme très fréquents et des riffs très variés. Ces derniers naviguent entre les parties mélodiques soutenues par une batterie (programmée) rapide usant sans complexe de sa double grosse caisse et d’autres jouant sur des rythmiques plus complexes typiquement progressives, mais la diversité musicale de Kekal ne s’arrête pas la, les 3 musiciens sont très bon et ont décidé de se faire plaisir. Du coup on se retrouve avec des éléments très variables influencés par de nombreux style allant même jusqu'à certaines rythmiques néo metal. Les compos sont très souvent ponctuées par des break qui sont malheureusement parfois dispensables et viennent casser le rythme et l’ambiance des morceaux.

En réalité ce qui fait la force du groupe est également son point faible. Le groupe pourrait se faire un nom dans le milieu metal grâce à son style original, mais l’originalité est trop poussée pour moi. Certains morceaux sont très réussis comme « Strenght is my weakness » ou « Blessing in disguise » et sont fortement chargés en émotions mais les autres se perdent dans leur complexité et passent sans réellement marquer les esprits. La qualité est plutôt inégale ce qui fait de cet album une réussite en demie teinte. Dans tous les cas ce groupe reste intéressant et plaira certainement aux amateurs d’originalité de musique complexe, mais Kekal devrait épurer sa musique pour atteindre les sommets qui sont à sa portée.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
KEKAL - 8

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR