CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SOTO
Divak [ 2016 ]
CD Album (Durée : 56.10)
Style : Metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.ear-music.net
Contact groupe : http://jeffscottsoto.com https://www.reverbnation.com/jeffscottsoto
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 septembre 2016 - Chroniqueur : Chart
 

15 mois seulement après son premier album, « Inside The Verigo », SOTO est de retour avec un nouveau disque, « Divak ». Jeff Scott SOTO est connu pour son chant et avoir côtoyé du beau monde, YNGWIE MALMSTEEN, TALSIMAN et JOURNEY pour ne citer qu'eux. Mais ses contributions ont été nombreuses. Il a assuré le chant pour ces différentes formations et lorsqu'il a réuni des musiciens pour son projet solo, il s'est entouré de batteur Edu COMINATO avec lequel il produit son album, Jorge SALAN à la guitare, David Z à la basse, du claviériste/guitariste BJ.

On pourrait parler d'un album quasiment auto produit car seul le mixage a été confié à quelqu'un d'extérieur au groupe, John ELLLIS. Celui-ci est pourtant responsable de pas mal de contributions passées avec Jeff Scott SOTO. Le résultat est costaud, proche de ce qui se fait dans le metal actuel, très moderne, clair et puissant, équilibré au possible. Les fans de musique bien produite retrouveront le son qu'ils aiment, digne des grands noms de la scène metal/heavy metal.

Au niveau de la composition, vous ne serez pas forcément des plus surpris. Si l'originalité n'est pas la clé du succès, la qualité est sans conteste l'élément essentiel de ce groupe. Le niveau technique des musiciens est impressionnant mais cela va sans dire car lorsqu'on se lance dans un projet au côté de ce chanteur, il faut savoir se montrer à la hauteur. L'introduction et la rythmique de « Freakshow » sont les preuves du talent des guitaristes. GODSMACK n'aurait pas craché sur ces riffs. On retrouve un esprit similaire entre ces deux formations qui sur le papier auraient pourtant pu sembler éloignées. Un mot aussi sur le solo de ce tire, entre autres, qui a toutes les qualités requises pour figurer au panthéon des grands solos ! On relève aussi des lignes de basse démentes ci et là ce qui ne manquent de relever cette écoute déjà bien épicées. « Paranoia » avec quelques figures rythmiques qui rappellent certains éléments de SLIPKNOT, « Psychosocial » entre autres », aurait pu figurer sur une bonne playlist radio. « Unblame » se fait plus lourd et plus sombre. Même si les riffs viennent clairement du heavy, le groupe construit une ambiance qui lui est propre comme a su le faire un groupe comme ICED EARTH sur « Horrorshow ». Mais ce qui m'interpelle le plus, ce sont des morceaux comme « Cyber Masquerade ». Le tempo est plus élevé et la basse prend une ampleur qui n'est pas des moindres. On note un solo impressionnant en milieu de titre qui prouve à quel point les musiciens sont doués. Il n'y a rien à jeter ici, juste à apprécier. S'il n'y avait eu au moins une ballade sur ce disque cela aurait pu manquer mais non, elle est bien là, « In My Darkest Hour ». On aime, on n'aime pas, mais elle est là alors on l'écoute comme une brise d'air frais sur cet album bien fourni. Je lui préfère néanmoins « Suckerpunch » pour ses rythmiques saccadées placées sur des arpèges. Les arrangements de ce titres sont parfaitement travaillés et le rendu franchement intéressant. On compte encore « Time » qui fait preuve de lourdeur et mélodies prenantes, un gros morceau qu'il ne faudrait pas louper. Mais on trouve aussi sur ce disque un autre très bon morceau qui répond au nom de « Misfired ». On trouve ici quelques inspirations dignes d'un IRON MAIDEN période « Seventh Son of a Seventh Son » dans les riffs et les arrangements de guitare. On trouve aussi un peu de son clair sur les couplets. La partie du solo est absolument remarquable, à ne pas rater ! A ne pas rater non plus, les excellents « The Fall From Grace » et « Awakened ».

Il serait regrettable de passer à côté de cet album. La qualité est réellement au rendez-vous. La plupart de ces musiciens ont une grande expérience et cela se ressent tout de suite à l'écoute de ce disque.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SOTO - Inside the vertigo

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top