CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


JINJER
King of everything [ 2016 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 42.00 - Style : Metalcore
Informations :
Interview :
Contact label : https://shop.napalmrecords.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/jinjerofficial/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 septembre 2016 - Chroniqueur : sarvgot
 

Il est temps que l'on se penche sur ce groupe JINJER qui, chemin faisant, nous livre son troisième album. Un KING OF EVERYTHING que nous n'avions pas vu venir depuis leur Ukraine natale, peut-être que Vladimir voulait se les garder pour lui, allez savoir. C'aurait été bien dommage.

Cet album nous aura donc prit par surprise. " Bonne ou mauvaise ? Telle est la question. " disait-on. Pour être francs, nous découvrons JINJER avec ce troisième album qui est souvent un cap dans la carrière d'un artiste. Sans en connaître parfaitement les précédents, disons que KING OF EVERYTHING permettra sûrement à JINJER de se voir ouvrir de nouvelles portes. Leur Metalcore de bonne facture à la production lourde et mélodique est dans la tendance du marché actuel. Musicalement, rien de bien neuf, la plupart des éléments sont bien là : blasts, lourdeur des guitares sous-accordées au son claquant et chant metalcore caractéristique (comprenez guttural et clair). L'originalité tient dans la voix, féminine et non masculine, et dans les arrangements, un peu plus poussés que la moyenne.

TATIANA SHMAILYUK est le nom de cette voix féminine qui donne une puissance et une pêche assez phénoménale à l'album. Il sera difficile de lui trouver un timbre ou une tessiture particulière tant la voix est passée (quasi systématiquement) au travers d'effets sonores (I SPEAK ASTRONOMY, CAPTAIN CLOCK) mais le résultat final est une réussite puisqu'on le retient comme un point fort du groupe. Si elle sait hurler, elle démontre aussi une certaine aisance dans un chant clair pour de simples passages mélodiques (I SPEAK ASTRONOMY toujours) ou dans un registre beaucoup plus classique voir folklorique (BEGGAR'S DANCE). Son vibrato fait des merveilles et il en ressort un certain swing.

Côté instrumental, la base est plus classique. Le son global est très lourd et puissant, le mixage de la basse, très présent, n'y est certainement pas étranger (SIT STAY ROLL OVER). L'usage du numérique renforce cette puissance, au travers de discrets arrangements samplés (DIP A SAIL, PISCES). Dans la composition, JINJER préfère aussi la tradition, celle du couplet refrain, auxquels on ajoute parfois un break ou un pont beaucoup plus calme. L'intro est souvent très travaillée aussi, permettant de reconnaître instantanément le morceau (PISCES en arpège et chant clair et reverb, UNDER THE DOME et son riff hypnotisant).

Bref, JINJER nous prend par surprise ou, pour d'autres, confirmera leur potentiel : celui de devenir un cador du metalcore. Un album varié, produit dans les règles dictées par le genre, et suffisamment original pour trouver son public et faire une percée dans ce milieu saturé.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut