CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MANDROÏD OF KRYPTON
Hyperkaossmarket [ 2015 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 32.06 - Style : Thrash/Punk/Metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.facebook.com/mandroidofkrypton http://mandroidofkrypton.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 12 octobre 2016 - Chroniqueur : NegativeHate
 

Retour en 2015 pour revenir sur cet ovni musical qui nous vient du terroir Helvète. MANDROÏD OF KRYPTON est un power trio évoluant dans un registe Punk-Metal/Thrash d'après leur présentation. Si je prends des pincettes pour décrire ce groupe c'est bien parce qu'il en émane quelque chose d'indéfinissable, surtout lorsque l'on se penche sur l'écoute de « Hyperkaossmarket », un nom qui éveille la curiosité il faut le dire...

Le Punk-Metal/Thrash des Genevois est effectivement assez indescriptible, si bien que lors de l'écoute préliminaire je me suis demandé si ce n'était pas une sorte de Metal expérimental...
A vrai dire, dès le début le mix et les sons des instruments nous induisent en erreur. C'est un ensemble très synthétique qui déboule dans nos oreilles à coups de riffs saccadés cohérents entre eux, mais très peu sur l'ensemble de l'album. Du blast-beat, des rythmes qui auraient leur place dans la pop, du groove, une voix claire réverbérée... Ca laisse effectivement perplexe.

Comme dit plus haut, le mix n'est pas réellement au top. On croirait écouter un groupe de Black Metal avec un son à peu près correct mais avec une égalisation totalement poussée dans les basses. Autant dire que la basse, la vraie quatre cordes j'entends, ne s'entend pas du tout, couverte par une batterie à l'allure de boîte à rythmes et des guitares ultra-saturées. Le seul moment où elle apparaît réellement se situe sur l'introduction de « Breach The Laws Of The Devil Himself », et là on découvre une basse vrombissante prête à donner de la puissance, du punch à l'écoute... Malheur elle disparaît aussi vite qu'elle est arrivée...
Les répétitions ont aussi une place de choix dans cet album. Tout se ressemble, rien ne reste en tête malheureusement.
« Secret Mirror » est un des seuls titres ayant réellement une sorte de fil rouge assez bien identifiable qui nous permet de ne pas nous retrouver paumé au beau milieu d'une mer de riffs bruyants. Bon, « Mindless Heroes » est aussi intéressant mais arrive trop tard dans l'album vu qu'il clôture ce dernier...

Je ne savais pas comment aborder cet album. Pendant quelques jours je me suis demandé comment le chroniquer, ayant peur de rédiger un paragraphe de trois lignes et ne sachant pas comment continuer. « Hyperkaossmarket » ne me correspond définitivement pas. Il n'est pas foncièrement mauvais, il explore juste trop de choses pour moi et y reste indéfiniment, sans réelles divergences. Au final, on s'ennuie pendant l'écoute et à peine est elle terminée que nous passons à autre chose, sans regrets.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MANDROÏD OF KRYPTON - Our Brilliant Embassies


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut