CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEATHCULT
Beasts of Faith [ 2016 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 50.25 - Style : Death metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.invictusproductions.net/
Contact groupe : https://fr-fr.facebook.com/deathmetalcult/ http://
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 novembre 2016 - Chroniqueur : Jermz.Tral
 

Comment fait-on pour savoir si un disque est plutôt black-death ou death-black ?
Est-ce que black-death signifie une dominante black ou est-ce l’inverse ? Quoi qu’il en soit, il va falloir poser une étiquette sur Beasts of Faith, premier album de nos voisins suisses.
N’y allons pas par quatre chemins, ce que nous propose le groupe, c’est un death à la suedoise, enrobé de trémolos de guitare acérés dégoulinants de chairs putréfiées, de blast virulents et de grooves à la fois thrashy et in your face.

L’ensemble est très dynamique, et respecte le caractère old school propre au swedish death metal, tout en parvenant à renforcer avec plus de finesse le côté sombre au sein de leur composition, d’où la filiation black.
Ceci dit, une patte US se fait également sentir. Niveau chant, certains cris font immédiatement penser aux délires de monsieur John Tardy sur les premiers Obituary. Vocalement parlant, la musique de Deathcult est riche en intonations, nous assistons ici à un déferlement de démence sur une bande son toute autant hystérique.

L’ambiance générale suinte la bière, les gouttelettes de flotte issues des embruns, qui ruissellent sur le marbre d’une vieille tombe, les longs cheveux poisseux sur les bonnes vieilles vestes à patchs et les démos qui circulent sous le manteau.

Musicalement, même si on peut déceler certaines approximations très très légères (qui confèrent à cet opus une saveur bien particulière), le tout est néanmoins très stimulant. Sans compromis, Deathcult file droit, ça cavalcade à fond les ballons. Quelques solos à la Slayer, quelques breaks bien foutus et ça repart immédiatement. Seul petit moment d’accalmie, l’excellent instrumental « A Foul Glint » et son arpège funèbre à la Call of Cthulhu d’un groupe connu, Metallitruc. Après ce repos bien mérité, ça repeint à nouveau les murs de longue en rouge vif!

Le son de gratte tranchant comme une lame de rasoir affûtée est consolidé par une prod très honnête, dont le mix met en valeur le climat par l’utilisation judicieuse de la reverb.

Tout ça fleure bon le vieux metal qui tâche, c’est vraiment stimulant de savoir que le style n’est pas complètement devenu un truc tendance que même papy et mamie peuvent désormais apprécier parce que, autant être franc et direct, Beasts of Faith est un disque de possédés attardés et c’est, de ce fait, terriblement jouissif.

Alors death-black ou black-death ? Death dans la forme, Black dans le fond, et Thrash dans l’âme!
Deathcult va faire parler de lui, c’est sûr, en bien ou en mal. En mal j’espère, c’est tout le bien que je leur souhaite car ça fait du bien quand leur musique nous fait mal. Ai-je mal fait de dire du bien d’eux ? Les neuf plages du disque sont autant de gros parpaings qu’on se prend en pleine figure et on en redemande. Un bon album bien distrayant ce Beasts of Faith, merci Deathcult!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut