last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HEIMDALLS WACHT - Geisterseher [ 2016 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (55.54) | Pagan Black
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.trollzorn.de/
Contact groupe http://www.heimdallswacht.de/ https://heimdallswacht.bandcamp.com/
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 18 novembre 2016
Chroniqueur : NegativeHate

Les Blackeux de HEIMDALLS WACHT sont de retour !
Septième album pour les Allemands de Ahlen avec « Geisterseher ». Les fantômes du passé ressurgissent donc au travers de cet album se voulant mélancolique, et profondément ancré dans le paganisme. Le rejet de la religion chrétienne et la volonté de redécouvrir les traditions d'antan sont le fer de lance du groupe qui embarque pour la première fois depuis sa création deux chanteurs. En plus de cette révolution au sein de la formation, le son change : en effet, c'est aussi la première fois que HW se retrouve avec un son professionnel sans pour autant abandonner leurs racines underground. Que de changements !

Nous voici parti avec le premier titre, « Spökenkiekier ».
Bon, dès le début, on va mettre les choses au clair. Certes, la production est bonne, mais tout de même assez loin de quelque chose de grandiose. La grosse caisse du drum kit nous agresse les tympans et couvre tout le reste. On ne discerne que très peu les autres instruments à moins de se concentrer et ne retenir que les guitares, puis la basse, puis la voix etc. Pas très pratique donc, il vaut mieux voir le terme professionnel comme « mieux que l'enregistrement Black cliché ».
L'ambiance que le groupe développe est néanmoins intéressante. Pour l'instant, les influences ne sautent pas aux yeux même si l'on peut lire dans le press-kit des inspirations venant de genres tels que le Folk Metal, le Doom, le Thrash, le Death... On nous présente ça comme un melting pot musical alors que le groupe semble avoir sa propre identité, son propre Black qu'il sculpte pour lui donner la forme voulue, tantôt guerrier, tantôt torturé ou tantôt fantastique. Un peu abusif comme pub...
Il n'empêche que les titres ont tous en leur sein quelque chose qui les différencie et qui nous fait voir la diversité et la facilité à composer du groupe. Rien ne semble réellement redondant, à part peut-être la cymbale qui semble utilisée jusqu'à la casse.
Plus sérieusement, les deux chants saturés, l'un aigu et l'autre grave comme l'on a l'habitude de le voir de plus en plus souvent, se complètent quoi qu'assez similaires. Mais le vrai « choc » vient quand une troisième voix, une voix claire cette fois-ci. On la trouve par exemple sur le refrain de « Wir Sind Die Wächter » ou dans l'introduction de « Der Kommende Gott (Treffen Mit Sabazios) », dans une forme chuchotée cette fois. Dans tous les cas, quelle que soit la forme utilisée, l'alliance des trois hurlements forme un triptyque d'ambiances bien distinctes mais tout autant harmoniques. Plutôt abstrait comme idée ? Ecoutez simplement « Scyomantia – Der Thron Im Schatten » et vous comprendrez.
Le titre « Taedium Vitae » mérite que l'on s'intéresse à lui rien que grâce à son introduction. Comment pouvez- vous rester de marbre face à ces arpèges saturés ? Mais ce n'est pas fini. Toute la musique est aussi bien composée que cette introduction ! L'écoute nous donne l'impression d'être en présence d'un descendant de cette époque lointaine où les croyances étaient aussi nombreuses que les peuples l'étaient ! Musicalement parlant, c'est un Black très doux, presque un Metal classique, comme si Iced Earth avaient ralenti leurs compositions tout en gardant leur côté épique. Là je suis d'accord avec ce qu'annonçait la boîte de promotion. Si vous ne devez écouter qu'une seule composition de cet album, choisissez « Taedium Vitae », vous ne le regretterez pas !

Ce nouvel opus des Allemands nous montre encore une fois à quel point ces derniers sont polyvalents. Si au début j'émettais quelques doutes quant au name-dropping un peu maladroit de la feuille de promo, il est vrai que certaines influences se ressentent tout de même, pas sur toute l'écoute mais par moments. Dans tous les cas, ce que j'ai dit reste tout de même vrai : HEIMDALLS WACHT fait son Black, ou plutôt sa musique. Ce « Geisterseher » est donc une réussite sur le point de vue musical même si la production reste tout de même juste pour quelque chose de « pro »... Mais bon, c'est du Black, donc...



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
METALDAYS [Tolmin - HF] > 21-07-2019
METALDAYS [HF] 21-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours