last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine ENTROPIA INVICTUS - Human pantocrator [opus humani] [ 2017 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (40) | Black/death metal symphonique
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.m-o-music.com/site-metal/
Contact groupe https://www.facebook.com/entropia.invictus/ https://entropia-invictus.bandcamp.com/album/human-pantocrator
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 18 décembre 2016
Chroniqueur : Eniok

A la vue de l'artwork et du nom, j'ai tout de suite pensé à un énième groupe de black aux tendances sataniques comme 90% des groupes. Autant vous dire que la première impression n'était pas très bonne. Mais après tout, pourquoi pas. Et là, j'en reviens pas ! Imaginez le résultat de l'accouplement entre Behemoth sous stéroïdes « Fleshgod Apocalypse », Anorexia Nervosa (ou Carach Angren) et un groupe de power mélodique qui n'a rien demandé. Vous obtenez Entropia Invictus. Pourquoi power mélodique ? Juste l'intro. Ecoutez rien que le premier morceau avec son orchestration digne d'un groupe de power, c'est epic, c'est puissant et ça dissipe tout les a priori que l'on peut avoir. Je n'ai jamais entendu ça, on a une espèce de black metal orchestral avec un côté epic power. Avec une production et un mixage excellent ! Alors certes, la pochette fait un peu « cheap », on dirait un vieux cliché de black moderne fait sur photoshop et le thème de l'album fait « déjà-vu », mais il y a une bonne volonté de faire dans l'original, dans le grandiose. Prenez la fin de « Euphoria's End » les orchestrations font vraiment penser à du power plus qu'à du black. Le mélange des deux genres pourrait nous faire penser que ça manque de puissance, sauf qu'il n'en est rien. Le côté death metal notamment grâce au chant, rappelant un peu les albums de Septicflesh et Fleshgod Apocalypse.

Les riffs traduisent une agressivité embellie par les orchestrations qui écrasent l'auditeur de par leur omniprésence ainsi que par le contraste qui est produit avec les mélodies black/death du groupe. On entend des violons, des pianos, des cuivres, et toute cette symphonie m'évoque plutôt l'antiquité. Mais, je ne saurais pas dire si ça fait allusion à l'Empire Romain, tel Ex Deo, la Grèce Antique ou encore l'Egypte Ancienne. On n'a malheureusement pas de repères historiques qui nous ancrent dans une époque précise. Par exemple, dans « Reflection », on dirait qu'il y a une mélodie un peu orientale asiatique et le titre du morceau « Tree of Creation » me fait penser à l'arbre sacré dans la mythologie nordique, à savoir l'Yggdrasil. Mais rien musicalement ne me fait penser à la mythologie scandinave, ce n'est que détail mais ça reste intéressant de voir s'il y a une cohérence, un concept, entre les morceaux, la musique et les paroles.

Donc musicalement, on a un album qui poutre, avec des orchestrations de fou, une puissance démesurée, des morceaux assez variés dont on peut relever la particularité de chacun. Cependant, thématiquement on est un peu perdu. D'ailleurs, concernant ma comparaison avec Anorexia Nervosa, ce n'est ni dans les thématiques, ni dans le chant possédé que l'on va retrouver l'inspiration mais plutôt au niveau symphonique (écoutez vraiment « Tree of Creation » il est mortel ce morceau), ce n'est pas du black symphonique à la Gloomy Grim que je trouve trop mou, ça reste énergique comme Anorexia Nervosa (par contre pas l'album « Exile », mais bon, tout le monde peut faire des erreurs).

Points positifs :
- Orchestrations très bien foutus, qui subliment les morceaux, en rendant certains addictifs.
- Chant assez varié, tantôt death, tantôt black.
- Musique assez puissante et avec une bonne production.
- Une touche parfois power symphonique comme sur le premier morceau.

Points négatifs :
- Artwork pas très beau.
- Certains riffs ne sont pas super-inspirés, servant plus d'accompagnement des symphonies.
- Manque d'originalité au niveau des visuels et des titres, bien que ça ne soit qu'un détail.
- On est un peu perdu concernant les thématiques/influences, bien qu'il soit appréciable d'entendre des morceaux nous évoquant différentes parties du monde (Asie, Scandinavie par exemple.)



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
TERROR [Décines - 69] > 24-06-2019
TERROR [69] 24-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours