CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


A DREAM OF POE
A Waltz For Apophenia [ 2016 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 62.14 - Style : Doom
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : https://solitude-prod.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/dreamofpoe https://adreamofpoe.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 janvier 2017 - Chroniqueur : Chart
 

Il n'y a pas que MOONSPELL qui nous vienne du PORTUGAL, il y aussi A DREAM OF POE mais dans un registre nettement plus doom. Tout a commencé en 2005 comme un projet solo du producteur et musicien Miguel SANTOS. La première démo voit le jour en octobre 2006 sous le nom « Delirium Tremens ». Très vite Paulo PACHEO se joint au projet en tant que parolier. Le travail de celles-ci tourne autours de l'écrivain Allan POE alors sans doute fallait il un expert pour traiter le sujet. Ensuite, afin de donner quelques concert Miguel SANTOS s'entoure de musiciens de session car en studio, c'est en solo qu'il opère derrière chaque instrument. Après un live et deux EPs entre 2008 et 2010, « The Mirror Of Deliverance » est le premier album du groupe à sortir en 2011. Il faut ensuite attendre 2015 pour un deuxième LP, « An Infinity Emerged » et 2016 pour un nouvel album live, « The Deliverance ». 2016 étant vraisemblablement une bonne année pour ce projet, un autre album voit le jour, « A Waltz For Apophenia ».

Comme Miguel SANTOS est aussi producteur, je ne trahis pas un secret en vous indiquant que la production de ce disque est tout à fait à la hauteur. Pas de grosses prises de risque ou de surprises dans ce domaine. Le travail est impeccable. Il vaut mieux car ces huit titres le méritent largement. L'écoute débute avec un titre remarquable, « La Mort Blanche ». On rentre doucement dans cet univers avec quelques accords acoustiques et un chant murmuré. Le résultat est prenant. On aurait pu en rester là mais il s'agit d'un groupe électrique. Le changement d'ambiance sonore n'enlève rien à la profondeur du morceau. On enchaîne avec « Abyss, My Lover » qui confirme toute la profondeur du projet. Le chant apporte d'ailleurs beaucoup à cette profondeur en laissant de côté le guttural pour laisser libre court à un chant clair bien senti. On continue tranquillement cette écoute avec un autre titre doom dans la tradition, « Pareidolia ». « Vulto II (The Apostheosis Of Delivrance) » introduit quant à lui des figures rythmiques plus saccadées tout en gardant bien entendu toute la lourdeur implacable du style. L'ambiance et les ingrédients sont bien posés et l'écoute se poursuit avec « Abyss, The Destroyer », « The Voice of Fire » et les 10 minutes de « A Valsa Dos Corvos ». Dans ce dernier titre, la deuxième partie du morceau se prête à un peu plus de diversité avec des riffs plus appuyés et plus rapides avant de revenir à des choses plus traditionnelles. « World's End Close » se fait quant à lui plus guttural dans ses premiers instants puis de façon ponctuelle à travers le morceau.

Cet album mérite une écoute attentive car le travail est plutôt remarquable. Certes nous sommes dans un style bien défini mais cela n'empêche pas ci et là quelques embardées plutôt bienvenues. A recommander à tous les fans de doom.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
A DREAM OF POE - An infinity emerged

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut