CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ASH AND COAL
Legacy [ 2017 ]
CD Album (Durée : 45.23)
Style : Dark rock
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://vicisolum.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/ashandcoal https://ashandcoal.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 31 janvier 2017 - Chroniqueur : Fred.Photography
 

Line-up :

Viktor Klint - Guitare,Chant
Adrian Hornquist - Drums
Tom van Heesch - Basse
Magnus Pettesson - Guitare


Ash and Coal, un nom qui déjà par lui-même, jette un certain froid. Amateur de folk festif, vous pouvez d’ores et déjà tourner vos talons, ce groupe n’est pas fait pour vous. Amateur de rock froid nourri aux antidépresseurs, de Nick Cave et des atmosphères pesantes, vous risquez par contre d’y trouver votre compte.

Peu d’infos sur ce groupe suédois circulent sur internet, alors que la formation existe depuis 2008. Le groupe suédois plutôt confidentiel mériterait pourtant une meilleure couverture médiatique. Ash and Coal, démarré en duo avec aux commandes le chanteur Viktor Klint et le batteur Adrian Hornquist, a acquis une bonne expérience au sein de groupes comme Thornclad, Algaion et Demon to prefer, dans un registre beaucoup plus metal. et après une tentative album éponyme en 2010 et un premier Ep Agnostica en 2014, revient en ce début d’année 2017 avec ce remarquable « Legacy », un album empreint de spleen où Ash and Coal s’est clairement éloigné de ces origines metal présentes sur leurs premiers efforts, pour aller vers une formule que l’on pourrait qualifier de Dark Heavy Rock et qui trouvera ça place entre vos albums de Fields of the Nephilim et de The beauty of Gemina et des titres comme « Everyone’s a misanthrope » rappellent parfois les errements mystico-western du père McCoy,un album qui se nourrit de divers influences et genres allant du black au crust punk.

Si on veut continuer dans la comparaison avec les premières tentatives d’Ash and Coal, on pourra aussi noter un énorme bond en avant en ce qui concerne la production. Enregistré au Big Island Sound de Stockholm, la production plus subtile permet de clairement mettre en valeur le son de Ash and Coal et le chant poignant de Viktor Klint. C’est aussi le producteur, Tom Van Heesch qui s’est occupé de la basse sur « Legacy ».

Le petit bémol que l’on peut mettre sur cet album est peut-être de paraître un peu répétitif, ce qui est assez troublant, voire décevant pour un premier album qui a mis si longtemps à sortir. Cet aspect se retrouve surtout sur des instrumentations et arrangements un peu trop simples, mais cela n’empêche pas de trouver des qualités à cet album, dans l’ensemble plutôt réussi et convaincant.

Un album bien dark qui sort son épingle du jeu, mais qui doit surtout sa singularité par le fait qu’il pratique un genre qui n’est pas courant et dont la scène est donc loin d’être saturée. A voir la suite et surtout d’éventuelles performances live.


Tracklist :

1.Never learn
2.Tell them not to be afraid
3.War is coming
4.Everyone’s a misanthrope
5.Evil one
6.Rip it!
7.The eating fire
8.Black waters
9.The value of sparrows
10.We fall





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR