CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine TIGER ARMY
V [ 2016 ]
CD Album (Durée : 41.12)
Style : Psychobilly
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.riserecords.com
Contact groupe : http://www.tigerarmy.com https://play.spotify.com/artist/7ivKiS6TITQYizkbUUahbi
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 février 2017 - Chroniqueur : Chart
 

C'est sous la forme d'un trio qu'opère ce combo californien depuis plus de 20 ans. C'est le guitariste/chanteur Tim ARMSTRONG de RANCID qui leur a permis de signer sur son label HELLCAT RECORDS ce qui leur permettait d'emblée d'obtenir une bonne visibilité sur la scène punk rock américaine. Il faut dire qu'à ses débuts, le groupe était plutôt orienté vers le hardcore. Mais après un sérieux remaniement de line up, Nick 13, le guitariste chanteur du groupe change de cap et s'oriente vers une musique aux accents de plus en plus proches du psychobilly. Après plus de neuf ans d'absence le groupe est enfin de retour en 2016 avec son album « V » qui pourrait, en plus d'être le cinquième album du groupe, faire penser au V de Victoire.

C'est donc un style remanié que le groupe nous propose pas moins de 13 nouveaux titres. « Prelude Ad Victoriam » ouvre le bal sur des accents punk rock assez retro qui se prolongent rapidement sur « Firefall ». Oubliez VOLBEAT, il s'agit bien là d'un authentique groupe de rockabilly qui sonne comme s'il venait tout droit des années 50. Certes, le tout est modernisé par cette énergie électrique qui se dégage de ses riffs ravageurs. « Prisonner Of The Night » vient se poser en contraste sur un tout autre tempo. Les mélodies viennent prendre le dessus. On se plonge alors dans les ambiances d'un film à la Tarantino. C'est chaleureux et franchement plaisant. Les amplis à lampes sont mis à l'honneur comme le prouve encore « I Am The Moth ». Certains aspects country sont aussi à l'honneur, notamment ces bonnes vieilles rythmiques percutantes. On se laisse très vite emporter par cette énergie emmenée par une contrebasse de rigueur. On revient à quelques sonorités plus rock avec « World Without The Moon » qui vient sans complexe redynamiser l'ensemble alors que « Dark And Lonely Night » nous pose une ambiance digne des films américains mettant en scène les slows dans les bals de fin de promo. Ce qui compte c'est que l'ensemble fonctionne et que le travail soit de qualité. C'est exactement ce dont il est question ici. Le résultat est franchement de qualité, c'est une chose indéniable. L'acharnement et l'obstination de Nick 13 à tenir le cap et garder son groupe vivant, se justifient largement dans cet album singulier. On poursuit cette écoute avec des morceaux qualités comme « Knife's Edge » avec ses riffs dynamiques, « Devil Lurks On The road » et ses rythmiques endiablées, « Happier Times » et arrangements cordes très bien sentis, le plus traditionnel mais non moins efficace « Candy Ghosts », le très entraînant et entêtant « Train To Eternity » ou encore l'électrisant « When The Tide Comes In ». On conclut enfin sur « In The Morning Light » qui sonne la fin de la fête, le moment où il faut passer le balai dans la salle de bal.

Avec des influences venues d'un autre temps, TIGER ARMY réussit le pari de donner de l'actualité à un style revenu à l'underground. Cet album est franchement rafraîchissant et trouver sans problème son public.






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR