CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SECRET DISCOVERY
Alternate [ 2006 ]
(Durée : 46.12)
Style : Electro rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.drakkar.de
Contact groupe : http://www.secret-discovery.de
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 février 2006 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

A première vue les Allemands de Secret Discovery n’inspirent pas vraiment confiance. En effet le visuel de leur dernier projet « Alternate » n’étant pas de toute première fraîcheur, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en insérant la galette dans le lecteur ! Le seul souvenir de leur musique étant une écoute en boucle de leur opus sorti en 1997 chez Gun Record « Slave » ; à l’époque je me souviens avoir complètement craqué sur leur métal electro à forte personnalité, allait il en etre de même cette fois ci ?

La réponse à cette question est "pas vraiment", car beaucoup trop de choses m’ont laissé de marbre dans ce nouveau chapitre, en particulier cette sensation dérangeante d’avoir affaire à un groupe qui peut etre à cause d’un petit manque d’inspiration est allé piocher directement chez le voisin ses idées. L’influence du très grand Depeche Mode y est majeure sur toute une moitié du disque et frise par instant le plagiat. Il suffit d’écouter « Broken » pour en etre définitivement convaincu ! Mais Secret Discovery ne s’arrête pas là et rajoute pour le coté « agressif » quelques titres dans la langue de Goethe pour faire comme leur petit camarade de Rammstein, même tempo lourd, voix grave chuchotée, synthé discret mais bien présent le tout agrémenté d’un manque de puissance à faire passer les défunts Kyo pour un groupe de death métal ! …. Mais où est donc passée l’énergie dévastatrice des premiers disques ? Même la voix pourtant magnifique de Kai Hoffmann (chant) semble s’essouffler sur la longueur, quant au reste de la troupe rien de mieux à signaler seul Dirk Reigner (keys- programmings) qui grâce à quelques samples bien placés redonne un peu de vie à l’ensemble un peu comme si un défibrillateur cardiaque envoyait par intermittence quelques décharges électriques bien venues, histoire d’éviter le plat total …

« Alternate » évite cependant la catastrophe grâce à deux compositions absolument magiques : l’une débute l’album « away » et l’autre prépare le final « the same way » deux brûlots qui sortis de je ne sais où, nous rappelle que ces lascars sont capables avec un peu plus d’envie de renouer avec ce qui a fait leur force par le passé un sens inné du refrain qui fait mal, qui vous arrache violemment du sol sans vous prévenir ! malheureusement il faut cependant reconnaître que sur dix titres proposés le calcul est rapidement fait !
Quarante six minutes plus tard mon seul constat est déception, car je n’ai pas réussi à prendre mon envol, je suis toujours là sur cette bonne vieille terre, encré plus que jamais dans la réalité ! Cette fois ci la magie quelque peu formatée et prévisible du « truc » n’a pas fonctionné. Dommage une prochaine fois peut etre …. Everything changes everything.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top