CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GRUMPYNATORS
City of sin [ 2017 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 44.00 - Style : Rock punk
Informations :
Interview :
Contact label : http://mightymusic.dk/
Contact groupe : http://www.grumpynators.dk/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 mars 2017 - Chroniqueur : sarvgot
 

Le Danemark, on ne s'y intéresse décidément pas assez. GRUMPYNATORS c'est encore un bon groupe issu de ce petit pays nordique. La particularité du groupe, c'est d'utiliser une contrebasse en lieu et place d'une basse électrique habituelle. Alors soyons honnête, ça ne change pas la musique de manière fulgurante. Et ce que l'on aime surtout chez ces danois, c'est l'énergie du groupe ainsi que les mélodies qu'il nous délivre.

City of Sin est le 2ème album du groupe. Musicalement, le look des membres (cuir, pointes et crêtes) ne trompe pas l'influence très punk du groupe : les lignes de guitares sont directes et enchaînent surtout des accords de puissance, quelques arpèges, peu de soli. La base rythmique est-elle aussi simpliste mais puissante, ce qui nous donne une musique très accessible grâce à sa simplicité et sa recherche de la mélodie. Et si l'on pense que malgré la simplicité, il y a peu de technique, attendez d'entendre par exemple ST. ELVIS DAY, brillant hommage.

Dès l’ouverture du disque sur le très Motörheadien TEARS OF WHISKEY on découvre la saveur du disque, son énergie, son côté mélodique et son parti-pris anti-sérieux. Pour la promotion de l’album, les Danois ont choisi TAKE THE LAST DANCE WITH ME, ce qui s’avère un bon choix puisque là encore le morceau possède une énergie à vous faire headbanguer la chevelure d’un chauve. La recette de composition du groupe reste elle aussi simple, et écumée, puisque la plupart des morceaux se basent sur un couplet-refrain des plus traditionnels. Cette technique ne marche que lorsque les refrains sont entêtants. Et ça tombe bien puisqu’on en relève plusieurs chez GRUMPYNATORS : entre autres le premier single mais aussi ST. ELVIS DAY, et des titres aux mélodies enjouées : WEREWOLF, FAME. Parmi le reste des titres, on retrouve des passages un peu plus énervés CITY OF SIN, plus rock sans oublier la culture du riff (HOTEL 2ND AGE).

La ville du péché selon GRUMPYNATORS vaut bien de s'y attarder plus longtemps que les 44 minutes prévues, cela vos fera du bien. Un disque qui inspire la bonne humeur grâce à l'énergie des morceaux portés par une production nette, très rock, que l'on doit à Jacob HANSEN, rien que ça. Du très bon donc.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
GRUMPYNATORS - Wonderland


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut