CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FACE DOWN
Soylent green [ 2017 ]
CD Album (Durée : 50)
Style : Groove / Southern Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.klonosphere.com/main.html
Contact groupe : https://www.facebook.com/facedownmetal/ https://facedownband.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 mars 2017 - Chroniqueur : Eniok
 

Observons la face cachée du groupe Français Face Down. Oui c'est juste un jeu de mots inutiles avec le nom. Face Down nous a habitué à des albums « groovy as fuck » d'une lourdeur et d'une chaleur accablante. Pourquoi chaleur ? Parce que les pochettes de leurs précédentes sorties représentent des déserts américains. Et pour cause, le groupe est influencé par le style « southern » qu'il dilue dans un demi-thrash lancinant en alternant du down tempo et un tempo plus rapide. Cette fois-ci, c'est différent, le groupe troque l'Arizona pour un artwork au style comics (sujet que je ne maîtrise pas du tout et dont je ne suis pas fan, mais qui colle parfaitement à leur univers et c'est très très bien dessiné). La couleur dominante n'est plus le jaune orangé chaleureux, mais le vert doux. D'où le nom de l'album : Soylent Green ! Ce style leur permet un peu de varier et de se démarquer un peu de tous les autres groupes de ce genre.

C'est assez dur de parler de ce style de musique. Je trouve que les morceaux se répètent un peu, ce qui donne l'impression que l'album est long. Mais la tracklist est bien gérée, après nous casser la nuque après un quart d'heure, nous avons droit à une petite balade reposante. Ce qui va être répétitif, c'est surtout les riffs qui alternent tout le temps mid-tempo/tempo plus lourd. De plus, la sonorité des guitares fait trop conventionnelle. J'aurais bien aimé un son soit exagérément saturé soit au contraire un peu moins « stoner/psyché » que l'on entend dans la plupart des groupes de hard rock. Je pense que le groupe veut avant tout jouer de groove avant de faire du psyché, donc ils ne vont pas chercher à faire du Glowsun. Mais sur le côté groove, c'est maîtrisé ! Même si on peut ressentir une petite lassitude sur certaines pistes, d'autres sont vraiment efficaces ! Je pense notamment à la première, avec son riff un peu « glissant », ou sur « Moleville », après le petit break qui casse tout ! Parlons du chant à présent. Il est un tout petit peu en retrait dans le mixage, mais là encore, il oscille entre groove/hardcore (voire sludge) un peu « véner » mais vraiment trop classique et chant un peu psyché/southern pour le coup bien sympa. Le chant hurlé est maîtrisé, ce n'est pas le problème, mais il ne surprend pas. Mais c'est aussi ce qui convient le mieux à ce style de musique, car on est littéralement transportés, on se retrouve à survoler les états les plus chauds d'Amérique, à traverser des tempêtes de sable, sans pour autant être malmené. Ce n'est pas un calvaire de se perdre dans la musique certes répétitive de Face Down. En parlant de répétition, mes morceaux préférés sont ceux qui durent car le tempo varie plus. Par exemple la fin de « No One » est bien lourde à souhait c'est génial !
Que dire de plus, cet album s'adresse plutôt à un public qui aime ce genre de « groove metal ». Ah, et ne parlons pas des paroles. C'est essentiellement des histoires de sexe : « I want your sex, I want your butt » ou encore « Give Me Your Bra ». C'est peut-être une musique propice à ça après tout...
Nous avons donc un album loin d'être décevant, au contraire, mais qui s'adresse aux fans de Corrosion Of Conformity, Down ou encore Black Label Society.

Points positifs :
- Bien groovy, bien lourd, bien chaud, c'est l'effet escompté et c'est maîtrisé.
- Un album assez mature au niveau de la prod qui est très propre.
- Je n'ai pas beaucoup évoqué les solos (même pas du tout) pourtant ils sont entraînants et fichtrement bien foutus (première fois que j'emploie ce terme).
- trois boobs sur l'artwork.

Points négatifs :
- Malheureusement, Face Down n'a pas encore son propre son qui le démarquera des autres.
- Peut être un peu lassant au bout d'un moment, dû justement a quelques sentiments de répétition le long de l'album.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
FACE DOWN - The runaway FACE DOWN - The long lost future

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top