CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


INHATRED
10 Seconds Before Sunrise [ 2006 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 50.02 - Style : Hardcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.severalbleedsrecords.com
Contact groupe : http://www.inhatred.com
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 février 2006 - Chroniqueur :
 

Inhatred est un jeune groupe français pratiquant du hardcore à influences métal. Encore un groupe de hardcore metal ? Et oui, par les temps qui courent, on ne sait plus vraiment que penser. Mais non, là c’est du bon, et ca fait vraiment plaisir. Voilà donc le premier album d’Inhatred : 10 Seconds Before Sunrise.

Petite intro sombre, une guitare en clean, et là, le monsieur appuie sur sa pédale de distorsion : les éléments se déchaînent. Du bon hardcore violent parvient à mes oreilles. Le chanteur prend une voix bien agressive. Une minute plus tard, on passe en mode émotionnel. Attention, ce n’est pas de l’emo. C’est juste que le chanteur, tout en beuglant, fait passer cet espèce de désespoir, et que les guitares se lancent dans des mélodies tout aussi émotionnelles. La suite est parfaitement bien orchestrée, alternant ces parties de rage et de désespoir. Tellement bien orchestrée d’ailleurs, que les quatre premières pistes de cet album pourraient très bien n’en constituer qu’une seule.

La musique d’Inhatred tire ses sources du hardcore, certes, du hardcore violent, mais aussi d’une espèce de hardcore mélodique, bien évidemment influencée par le death mélodique. Certains passages font penser à du At The Gates, voire à du Opeth (par moments). Mais justement, il ne s’agit pas du tout de metalcore, et c’est bien là l’intérêt de cet album. Mêlant des influences métal et même screamo (sans les chants emo bien sûr !) au hardcore, les musiciens d’Inhatred restent ancrés dans le hardcore, et cela non seulement dans les parties hardcore de leurs chansons, mais aussi dans les parties influencées par les autres styles.

La qualité des compositions est remarquable : toutes les chansons sont très bonnes. Il n’y a pas de « remplissage » ou de « vieille transition » (les transitions sont justement parfaites). Je mettrais quand même en avant deux chansons : Mama, they bring me back home in a box Part I et Part II (le titre donne déjà une certaine couleur à la chanson). En ce qui concerne la technicité de la musique, on peut dire que chacun des membres du groupe a fourni l’effort nécessaire. Les guitares réalisent des riffs hardcore très efficaces, des mélodies réellement envoûtantes, et des solos sympathiques (pas de démonstration technique sans intérêt). La batterie sait se montrer efficace et complexe. Le chanteur alterne tons agressifs et émotionnels, toujours passionnés. Même le bassiste fait des efforts de mélodie. Comment ? Même le bassiste ? Et oui ! La très bonne production de cet album permet même d’entendre la basse ! Le tout est parfaitement mixé.
Vraiment je recommande cet album à tous, même à ceux qui n’apprécient pas particulièrement le hardcore. Cet album est excellent, et j’espère qu’Inhatred continueront sur la bonne voie.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut