last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine THE JOYSTIX / HSMF - Skulls Out ! [ 2016 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (34.12) | Punk Rock
Informations
INTERVIEW pavillon 666
Contact label http://www.shotgungeneration.com/
Contact groupe https://www.facebook.com/thejoystix/?fref=ts http://
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 08 mai 2017
Chroniqueur : Creepy

Line Up :
High-School Motherfuckers :
Stuffy : guitare, voix
Davy : guitare
Fuzzy : basse
Pamyz : batterie
The Joystix :
Szöszö - guitare, voix
Martonzoli - basse
Jimm – batterie

Il n’est pas rare dans le milieu de l’underground de tomber de temps en temps sur des albums splits. Que ce soit parce que deux groupes s’apprécient mutuellement ou bien pour réduire des couts de production, il s’agit souvent de choix décisif de la part des labels et des groupes pour se promouvoir. Shot Gun Generation est le label des deux groupes étant apposés sur ce split accès Punk. En somme on fait face à High-School Motherfuckers et The Joystix, tous deux sont des groupes de punk rock mariant rock’n’roll et rockabilly selon leurs influences. High-School Motherfuckers a débuté on ne sait trop quand, ils ont par le passé produit un EP 5 titres nommé « Want some ?! » pour se promouvoir. Quant à The Joystix ils se sont formés en 2005 et ont concues 2 albums ainsi qu’un EP en amont de cet opus.

En observant la cover de l’album on se rend vite compte du vite qu’il s’agisse d’un Split. Les noms des deux groupes sont apposés selon le style de chacun d’entre eux et le crane, figure emblématique siégeant au centre de manière magistrale est tranché en deux comme pour marquer une scission. L’un de ses côtés est en acier et l’autre d’un ton un peu plus osseux mais cependant assez brillant tout de même. Le titre du split, « Skulls Out ! » signifie en français « En dehors des cranes ! » ce qui peut faire penser qu’il s’agit soit d’une protestation quant à leur succès respectifs approximatif sur la scène Scandinave ou bien d’un titre accrocheur en lien avec l’esprit ressortant de l’union des deux groupes. Quoi qu’il en soit, le côté punk ne peut être contesté tant rien que la pochette figure à la fois efficacité et simplicité.

Dès la première écoute on tombe sur The Joystix qui introduit l’EP de ses 5 titres. Une dynamique très accès n’roll mais mariant des sonorités punk 80’s avec des inspirations supplémentaires allant des Ramones jusque Iggy and the Stooges en passant par Bakyard Babies pour ne citer qu’un groupe un peu moins populaire. Les structures sont simples efficaces et bourrées de solos endiablées très rock. Le groupe apporte une fraicheur au genre qu’il exerce en y ajoutant des influences allant d’un punk 90’s parfois jusqu’à des titres comme « Outta My Head » à la limite d’une intro plus Metal. La voix du chanteur quant à elle est sensiblement peu poussée, elle n’est pas dans l’exubérance et c’est après tout ce qu’on lui demande. Légèrement rocailleuse elle forme la cohésion du groupe. Les musiciens sont très talentueux et se permettent souvent des envolées spectaculaires tant sur la technique que sur la cohésion. Petite note sur le guitariste lead du groupe, un champion. On ressort de la prestation de The Joystix avec le sourire pour enchainer sur High-School Motherfuckers.

Fini de jouer, il est temps de passer aux choses sérieuses. Premier titre de leur prestation et on sait où on met les pieds « Motherfuckers GO ». Les rythmiques sont légèrement plus rapides et et d’avantages punk rock que The Joystix. Le chant cette fois ci est plus clair, toujours sans une poussée très forte cependant un fait à constater est la présence par ci par là de chœurs donnant une dimension punk à la limite de l’hymne. Pour le cas de High-School Motherfuckers, le chant se trouve être identitaire à celui des Ramones et pour cause il s’agit une nouvelle fois des influences du groupe. New York Dolls, Nashville Pussy, Black Rain et les Ramones font partis des groupes caractérisés également comme influence du quatuor.
Pour un split avoisinant la demi-heure, les deux groupes nous propose un punk rock mêlant vintage et modernité.
Pour le coup à la première écoute je ne suis pas rentré entièrement dans le split, cependant après plusieurs temps d’approches et du recul, j’ai pris gout au punk rock très plaisant des deux formations. Deux groupes fortement sympathiques que je vous recommande si vous êtes fan de punk rock.
Tracklist :
Automatic
I Don't Believe In Rnr (Anymore)
Outta My Head
Sunshine Girl
My Hate
Motherfucker Go
(Still) Hangover In Hungary
Don't Care
Scream For Me
Ride Into The Blue



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
PANIC FEST 4 [St-Félix - 74] > 26-07-2019
PANIC FEST 4 [74] 26-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours