CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BLOBFISH KILLER
Blobfish killer [ 2015 ]
MCD-EP (Durée : 12.00)
Style : Hardcore
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://
Contact groupe : https://www.facebook.com/blobfishkiller/ http://
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 juin 2017 - Chroniqueur : jeremetal
 

Line up :
Bleu - Chant
Cesar - Basse
Flo - Guitare
JP - Batterie

Poisson visqueux sur une pochette totalement rose flashy, voilà de quoi intriguer toute personne découvrant le premier EP du jeune groupe Blobfish Killer.
D’autant plus que les marseillais nous surprennent une seconde fois, dès les premières secondes d’Erotic Palace ne donnant qu’une seule envie : headbanger. On remarquera que les riffs ont énormément de groove et laissent place par moment à quelques (brèves) touches mélodiques.

Le regretté Mika Bleu (chant) nous délivre une prestation remarquable digne d’un Liam Cormier (Cancer Bats), parfois même quelques similitudes avec Corey Taylor (Slipknot, Stone Sour) pour les passages les plus ténébreux.
S’ensuit Party Hard, dont le riff principal nous laisse un certain suspense avec une entrée de JP (batterie) mid-tempo qui ne tardera pas de donner placer au léger break (assez inattendu) accompagnée de la lourde basse de Cesar pour enchaîner sur une partie beaucoup plus punk et destructive !
S'enchaînent une multitudes de riffs tous aussi riches les uns que les autres, montrant la particularité et la dextérité des quatre musiciens.
L’EP se termine sur Never Again, rythmé par une batterie endiablée et un Bleu tapant dans des notes bien plus graves. Ce n’est sans penser Slayer que nous écoutons la guitare de Flo sonner d’une allure macabre en plein milieu du morceau.

Ce premier EP éponyme est court, certes, mais dégage une énergie débordante ! Le seul bémol, mais cela ne reste que mon opinion, serait les effets apportés à la voix en particulier sur les deux premiers titres.
Le plus important est que nous restons sur notre faim, et en redemandons sans hésiter, et ça c’est plutôt bon signe !

Tracklisting :
01. Erotic Palace
02. Party Hard
03. Never Again





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR