CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ALL 41
World's best hope [ 2017 ]
CD Album (Durée : 44.00)
Style : AOR
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.frontiers.it/index.php
Contact groupe : https://www.facebook.com/All41band/ http://
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 juillet 2017 - Chroniqueur : Laurent
 

L’ AOR, ce format radio américain qui désigne de la « pop dure » ou de la pop anglo-saxonne « heavy » blanche, est un genre qui m’a toujours intrigué. Ni Hard Rock pur, ni Pop pure, difficile à classer (tant est il qu’il faille classer la musique en groupes et sous-groupes), ce format tend à désigner des groupes œuvrant dans un registre leur permettant des diffusions radio ( je pense même qu’ils auraient leur chance sur des radios françaises si les « directeurs artistiques » avaient un peu de goût et d’oreilles). Le résultat , à part quelques exceptions, n’a jamais été transcendant.

Et pourtant, lorsque l’on voit le CV des musiciens composant le projet ALL 4 1 de Frontiers ( encore un projet de « super groupe » me direz vous) : Terry BROCK,chant, ( GIANT,STRANGEWAYS) , Robert BERRY,basse (THREE,ALLIANCE), Gary PIHL, guitare, ( BOSTON,SAMMY HAGAR,ALLIANCE) et Matt STARR,batterie ( ACE FREHLEY, MR BIG), on est en droit d’attendre de belles choses. Au niveau de l’énergie, s’entend.

Car certes, l’album est très (trop ?) bien produit, les mélodies sont présentes, les musiciens assurent mais où est passée l’énergie ? Sur les onze morceaux, trois ( « Show me the way », « Never back down » et « Who knows » ) seulement vous donnent l’envie (légère) de taper du pied. Alors, oui, peut être que cet album est fait pour rouler en décapotable, le long de la mer en admirant le paysage ; si c’est ce que vous recherchez vous ne serez pas déçus, mais si comme moi, vous attendez un peu plus de hargne, vous serez peut être déçus.

D’entrée, le premier morceau « After the rain » débute avec un son de claviers que l’on croirait tout droit sorti des productions des années 80, la mélodie est très pop, le solo est propre mais voilà le « problème »:trop propre, pas ou peu d’émotion (ou alors je ne suis pas sensible à ce que dégage le groupe) et c’est dommageable car ce que doit procurer la musique (avis personnel) c’est justement de l’émotion. Je pourrais continuer à vous parler de l’album en détaillant les titres mais je pense que vous aurez compris qu’il s’agit d’un album à écouter en mode relax (ou lors d’une soirée romantique…). Pour les afficionados du genre, nul doute que cet album sera une perle, pour les autres, qui attendent quelque chose d’un peu plus pêchu, l’écoute sera plus difficile.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR