CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CROWPATH
Son Of Sulphur [ 2006 ]
(Durée : 33.57)
Style : grind death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.earache.com
Contact groupe : http://crowpath.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 mars 2006 - Chroniqueur :
 

CROWPATH est un un groupe formé en en 1997 en Suisse et qui depuis sa création a sorti moult splits et compils. C'est à leur troisième album studio qu'on s'interesse cette fois: Son Of Sulphur sortie en ce début d'année.

Que dire de cette album hautement bizarre? Dès les premières notes on sent à peu près la couleur: un son hyper propre, une batterie très présente avec des rythmiques assez bizarres qui accompagnent les riffs de guitares tantôt à la limite de la dissonance comme dans l'intro de la première chanson "Candies and Kerosene" tantôt très technique avec des descentes de manche plutôt cool. On a aussi droit à des riffs plutôt lourd mais encore une fois propre au groupe de part le son et l'ambiance. L'album continue avec des chansons toujours plus bizarres les unes que les autres et toujours presque aussi inaudibles pour certaine...En ce qui concerne la voix, c'est toujour très propre,assez puissant mais merde encore une fois bizarre...
Certes même si, vous l'avez compris, cette album sonne comme aucun autre, il reste quand même audible dans l'ensemble, mais pas trop longtemps.Cependant on retiendra la dernière chanson du CD "End In Water" qui je pense est la meilleur chanson de l'album
Concernant l'esthétique, que dire?c'est bizarre (et oui): la pochette de l'album représente un homme maigre,avec dans le prolongement des bras deux allumettes brulées sur un décor indéterminé. Lorsqu'on ouvre le livret on a le même personnage en "poster" et des poings américains partout. Les titres sont presque tous des parodies de titres de groupes connus ou même de nom de groupe à l'image de la chanson "children of boredom".
Bref, voila un album qui ne m'a pas marqué plus que ça. Mais je pense que les avis vous beaucoup diverger concernant cette production.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR