CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KARNYSERA
Sabbat noir [ 2017 ]
CD Album (Durée : 56)
Style : Dark Thrash Metal Indus
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/pages/karnysera/50739264140 https://karnysera.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 août 2017 - Chroniqueur : Eniok
 

Karnysera est un groupe français formé en 1999 et qui nous a sorti en tout 3 albums (« Sabbat Noir » compris) et un EP. Le groupe a donc une certaine expérience, ça fait presque 20 ans qu'il existe. Mais concernant l'étiquette à leur coller... c'est pas si évident. On voit écrit partout que c'est de l'électro metal mais je comprends pas trop cette appellation. On est sur une base thrash metal avec quelques arrangements mais rien qui puisse qualifier cet album d'électro. Je me fie donc à Metal Archives qui range Karnysera dans le Thrash Metal Industriel.

L'artwork est assez spécial. Il est en noir et blanc (sans nuance) avec le nom en rouge. Très sincèrement, on dirait plus un artwork de démo. Voilà chacun se fait son propre avis, je le trouve pas super beau, trop simpliste.

Concernant la musique, j'avoue que je galère à écrire quelque chose. Je ne sais pas trop quoi en penser. D'un avis totalement subjectif, je vais pas vous cacher que ça ne me plaît pas vraiment. Commençons par ce qui ne va pas selon moi.
Tout d'abord, la prod. Je ne sais pas si c'est voulu mais après 3 albums, j'attends quand même pour ce style une prod un minimum correct. Là encore ça ressemble à une démo, j'imagine le groupe enregistrer tout d'une traite dans une petite cave, à la suite. Ce qui fait qu'on a pas une production qui va mettre en valeur les instruments et rendre les compos impactantes, c'est un peu plat malheureusement. Et ça aurait pu être pardonné si c'était le premier. En parlant d'instrument, j'ai rien contre les instrus programmés mais là, la fausse batterie fait beaucoup trop boite à rythme, et si on écoute avec un casque, on l'entend que dans l'oreille gauche. En fait, là, on dirait plus un enregistrement live dans le sous sol d'un bar. Après, le chant, il est réarrangé ce qui donne un rendu un peu brouillon et monotone je trouve.
Passons aux points intéressants, car je ne trouve pas que c'est un mauvais album. Le premier avantage c'est que le groupe chante en français et ça, ça me rappelle trop les groupes de heavy français, alors, les paroles c'est pas souvent de la poésie, c'est même un peu kitsch mais j'adore, ça a son charme ! Revenons sur l'enregistrement qui fait live dans une cave : un truc vraiment bien c'est que le groupe créé cette ambiance bien crade sombre un peu hardcore dans l'esprit, faut reconnaître que c'est pas mal (ça n'excuse pas la prod un peu faible). Au niveau des compos, sans être très original, ça passe tout seul, je ne sais pas trop quoi dire dessus, l'album s'écoule rapidement sans qu'on s'ennuie mais on a des soli sympa, des riffs assez accrocheurs, mais le chant un peu trop monotone fait qu'on a un peu de mal à retenir les morceaux. Cependant, on a des pistes vraiment bien que je trouve mieux produites d'ailleurs comme « La Supplication », entièrement instrumentale, qui installe une atmosphère magnifique et planante. Puis l'album termine sur 3 pistes bonus, des rééditions de vieux morceaux, c'est plutôt sympa, ça augmente la durée de l'écoute c'est généreux !

Pour conclure, je n'ai personnellement pas été touché par « Sabbat Noir », mais il y a de bonnes idées qui montrent que le groupe donne tout pour faire un album de qualité mais il y a des gros problèmes de production qu'on ne peut pas nier et qui ne favorise malheureusement pas l'ambiance instaurée pour autant, le chant reste trop grésillant et la boite à rythme ne ressemble pas à une batterie.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
KARNYSERA - La voix du mal

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR