CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MOKSHA
Silver haze [ 2005 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 30.11 - Style : Stoner rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.underhillrcs.com
Contact groupe :
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 mars 2006 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

Moksha ? Voilà un groupe dont je n’avais jamais entendu la moindre note ! Avant de faire leur connaissance par un beau matin ensoleillé du mois de mars, mois de l’année annonciateur d’une nouvelle promesse, celui du renouveau d’une nature terriblement éprouvée par les morsures glaciales d’un hivers sans fin, allait il en etre de même avec le dernier-né de la discographie Mokshaiste ! Une petite famille déjà bien établie puisque le premier méfait de la formation ibérique date de 2002 « Antaryamin » album qui à l’époque d’après certaines sources leur permit de se faire une petite place dans le cercle très fermé de la scène Stoner core Espagnole….

Quelques années et différents albums plus tard « Supersilver haze » est jeté en pâture à la face du monde. Doté de certains atouts notamment au niveau de sa présentation générale, belle pochette, livret original et choix des couleurs intéressant, l’objet accroche l’œil et donne envie de voir plus loin ce qu’a donc à offrir une production dotée d’aussi jolis contours ? Etant un personnage curieux de nature je me décide rapidement à insérer la petite rondelle d’argent si prometteuse…. Les premiers accords de « Down the sun » déboulent et je suis immédiatement « frappé » par le coté compact et étouffant de la musique, le tempo est plutôt lent voir doom par instant mais ne reflète cependant pas la totalité de l’album. En effet certains titres comme « Not yet » ou Neurons » sont plutôt relevés et évitent que l’ennui s’empare de votre etre au bout d’une écoute, même s’il faut bien le reconnaître une totale immersion dans le style est souhaitable voir obligatoire pour bien appréhender la chose et profiter au maximum des ambiances proposées car il est vrai que le son très « baveux » et influencé par les glorieuses années 70 pourra sur la longueur en énerver certains. Chose compréhensible au vu de la tendance actuelle qui veut du propre et du chirurgical à tous les étages !

L’ensemble ne souffre d’aucun gros « défaut » particulier, tout est très cohérent, placé la où il faut, les musiciens s’en donnent à cœur joie et leur motivation à vous faire exploser les tympans ne souffre d’aucun doute ! Seul petit bémol la puissance générale qui n’est pas toujours au rendez-vous surtout au niveau du chant ; légèrement trop répétitif et sans véritable nuance, peut etre la seule véritable faiblesse de cette entité.
Malgré quelques petits défauts « Supersilver Haze » vous fera passer un bon moment, surtout si vous êtes amateur d’un rock qui a oublié depuis longtemps ce que le mot déodorant signifie ….




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut