CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DENIGRE
DéniGre [ 2017 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 40.56 - Style : Rock
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/denigreband/ https://denigre.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 octobre 2017 - Chroniqueur : NegativeHate
 

A quelques jours du derby entre l’As Saint Etienne et l’Olympique Lyonnais, la tension semble monter entre les deux camps. Qui des Verts ou des Bleus et Rouges viendra à bout de l’autre dans le Chaudron Stéphanois ? Là n’est pas la question.
Stéphanois d’adoption, je chronique un groupe Lyonnais. On n’a pas tous des boulots faciles…
Blague à part, aujourd’hui je vous parle de DENIGRE, groupe Lyonnais donc, qui a toute ma sympathie. Le trio a été créé par des gars plutôt actifs sur la scène Rock/Punk, voyez plutôt : Kris (Opium du Peuple, Ta Gueule), Aksel (Le Réparateur) et KiK (Tasmaniac) sortent leur premier album, titré comme le nom du groupe. Ça risque donc de transpirer l’expérience à plein nez !

Au vu du background des gars, on s’attend à quelque chose d’assez punchy, flirtant avec le Hardcore, mais à vrai dire il n’y a pas grand-chose de violent musicalement parlant. La violence se retrouve plutôt au niveau des paroles, engagées pour un monde meilleur. Il y a bien évidemment des rythmiques lourdes rappelant le Hardcore avec des blast-beats par exemple et des rythmes plus sages faisant penser au Punk pur et dur mais le plus gros de la musique du trio se situe dans un Rock énervé me faisant parfois penser aux Bérurier Noirs ou à Noir Désir pour ne citer qu’eux. Les titres s’enchaînent néanmoins très bien, toujours dans une ambiance sombre, quelque fois parsemés de lumière. « Affliction » en est l’exemple type : des couplets monotones, lents qui sont coupés par des instrumentaux laissant entrevoir du positif.
Ça tient bien la route donc. Mais il manque quelque chose, un je-ne-sais-quoi de peps. Car si les compositions sont très bien écrites, elles peuvent parfois manquer de lourdeur. Cette lourdeur en plus aurait pu permettre aux paroles de trouver écho dans la musique, et ce n’est pas les quelques cris que l’on peut entendre par-ci par-là qui me diront le contraire. La fin de « Post-Scriptum » est ce sur quoi je m’appuie, là la lourdeur est présente et clôture comme il faut le titre. Bon après, il ne faut pas tomber non plus dans le cliché « gros son parce qu’on est violent ». Il faut mettre juste ce qu’il faut pour dynamiser tout ça !

DENIGRE signe avec son CD éponyme un bon premier album, un peu faiblard à mon goût, mais on ne pourra jamais dénigrer un groupe pour ses choix stylistiques. Un rien de puissance en plus et ce serait impeccable, sachant que les titres sont vraiment bien construits, donnent envie et retiennent l’attention. Impossible de ne pas en garder au moins un seul en tête, pour ma part c’est « Lâcher-prise » et son refrain mélodique à la Justin(e) et « Le Jour Où J’Ai Vu Mon Sang » avec son chant aux intonations magiques !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut