CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MADDER MORTEM
Desiderata [ 2006 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 54.47 - Style : Dark classieux
Informations :
Interview :
Contact label : http://www. peaceville.co.uk
Contact groupe : http://www.maddermortem.com
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 mars 2006 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

« Desiderata » est le nouveau-né du groupe norvégien Madder Mortem et disons le sans retenue, c’est un beau bébé. Certes la gestation aura été longue puisque nous n’avions plus de nouvelle des jeunes gens depuis leur précédent disque « Deadlands » sorti en 2002 chez century media. Une œuvre qui avait déjà impressionné par son potentiel émotionnel et sa beauté glaciale, mais peut etre encore trop proche de groupes comme Opeth ou Katatonia. Je vous rassure tout de suite la maturité, la qualité sonore cristalline qui se dégagent de cette nouvelle livraison ne décevront personne et placent le groupe au niveau, voir plus, de ses prestigieuse influences car sa qualité première est justement de faire fi de ses « erreurs » passées, car a trop vouloir ressembler, on se surprend parfois à cloner …

Doté d’une féroce envie de vivre « Desiderata » en impose de part sa classe presque aristocratique. En effet, on s’imagine très bien se promenant nonchalamment un verre d’absinthe à la main au milieu de salles enfumées de vapeur d’opium, enivré par l’odeur acide et sucrée des « femmes de mauvaise vie » prêtes à tout pour espérer gagner quelques sous …. Impression largement chuchotée par les deux plus beaux titres de cet opus : « Cold Stone » d’abord et son intro de guitare légère et tout en retenue soutenue par la très jolie voix d’Agnete, « Hangman » ensuite un morceau intimiste à la fois proche du blues école Jeff Buckley et coloré de petites touches jazzy superbement sombres et heavy ; rarement entendu des musiciens maîtriser leur sujet à ce point ! Il m’est d’ailleurs terriblement difficile d’arriver à interpréter les différentes émotions que j’ai pu ressentir à l’écoute d’une telle pépite tant celles-ci se sont bousculées aux portillons de mon esprit ébahi et admiratif parce que pour la première fois, on ne peut parler ici que d’un disque classé dans une catégorie définie à l’avance. La chose serait vraiment trop réductrice et irrespectueuse ! Non ici je ne peux parler que de Musique avec un grand M… celle qui d’une seule note pourra influencer votre humeur, vous rendre heureux(e) ou malheureux(e), vous rendra capable de déplacer des montagnes !! Car « Desiderata » c’est un peu tout ça, un concentré de vie avec ses larmes, sa tristesse palpable, étouffante, un cri jeté à la face grimaçante de la nuit !

A noter que l’artwork possède lui aussi ce feeling étrange des œuvres dites d’anticipation, en effet deux oiseaux enchaînés n’est ce pas là une vision réaliste et navrante de ce que l’homme pour se protéger de sa médiocrité pourrait etre amené à faire dans un avenir proche ? Une question à creuser … sans doute, en attendant laissez moi vous donner ces conseils, écoutez ! ouvrez grand vos oreilles, et foncez acheter ce qui risque bien de devenir l’objet incontournable de cette année 2006 …




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MADDER MORTEM - Eight ways MADDER MORTEM - Red in tooth and claw MADDER MORTEM - Mercury 20th anniversary


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut