CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ANCST
Ghost of the Timeless Void [ 2018 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 41:57 - Style : Blackened hardcore metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.lifeforcerecords.com
Contact groupe : https://www.facebook.com/angstnoise/ https://angstnoise.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 mars 2018 - Chroniqueur : Belzebuth
 

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, ANCST n'est pas vraiment un groupe mais plutôt un collectif berlinois très prolifique puisqu'il a sorti une quinzaine de disques depuis sa formation en 2011.

L'album « Ghost of the Timeless Void » vient juste de sortir et nous allons encore prendre une grosse claque. Mêlant l'intensité du black métal à l'énergie du hardcore avec une grande habileté, le groupe se montre sous son meilleur jour.

La grande qualité de cet opus est de nous saisir brutalement dès les premières notes, de nous secouer de manière ininterrompue durant toute la première écoute sans que cette violence ne cesse lors des écoutes suivantes. Bien au contraire.

« Dying embers » ouvre l'album de manière magistrale, tout aussi sombre que lyrique. Au-delà de la claque de la première écoute, on y découvre en condensé tous les éléments musicaux propres à ANCST : du black, du crust, du hardcore et tant de colère ! Mais comment peut-on être aussi en colère ?! Ils feraient passer Thy Art is Murder pour des choristes pré-pubères !

Le ton est donné et le reste de l'album va dérouler cette implacable recette, peut-être jusqu'à la mort cérébrale de l'auditeur.

« Concrete Veins » est tout aussi violent que les précédents morceaux, mais l'énergie hardcore ajoute comme une légèreté à l'ensemble (j'ai bien dit « comme » car il faut reconnaître que le groupe ne fait pas dans la demi-mesure!).

D'ailleurs, sans rien abandonner de sa colère, « Revelation of deformity » nous ramène aussitôt vers le black le plus efficace par son blast outrancier et dévastateur et ses murs de guitares apocalyptiques.

« Unmasking the imposters » est probablement un des morceaux qui ressort le plus à la première écoute par sa dimension death metal et son rythme lent et massif. Il y a résolument quelque chose de Bolt Thrower dans cet excellent « Unmasking the imposters » si bien que le contraste avec le très HxC «  Of gallows and pyres » met spectaculairement en valeur les deux morceaux.

« Dysthymia » sort totalement du lot sinon par son chant du moins par la ligne instrumentale aussi simple que sublime.

Les morceaux qui suivent présentent tous les mêmes qualités (car les mêmes ingrédients) que les précédents. Mais je ne le cache pas, une certaine lassitude finit par me prendre. C'est un peu fatigant de se faire passer à tabac pendant 42 minutes ! Mais, soyons honnête, chaque morceau contient sa pépite. On regrettera seulement une certaine monotonie du chant. On le comprend, les ANCST ne font pas dans le compromis ni la demi-mesure. C'est puissant, massif, violent et en cela, l'album «  Ghost of the Timeless Void » ravira les métalleux inconditionnels et radicaux. Les plus nuancés prendront un plaisir réel à l'écoute de cette œuvre musicale dont la qualité est évidente mais risqueront malheureusement de se lasser à la longue d'une telle et ininterrompue avalanche de blast et de dissonances brutales.

ANCST indique vouloir « réveiller leurs auditeurs et enfoncer leurs doigts dans les plaies ». (ANCST want to wake their listeners and put their fingers into the wounds.) Ça a le mérite d'être clair et c'est tout à fait l'effet ressenti. Mêlant ainsi hardcore, black et death, ANCST délivre un troisième album aussi sombre et désespéré que violent.


ANCST, « Ghost of the Timeless Void » - 2018

Tracklist
1. Dying embers
2. Shackles of decency
3. Concrete veins
4. Revelation of deformity
5. Unmasking the imposters
6. Of gallows and pyres
7. Quicksand
8. Republic of hatred
9. Dysthymia
10. Sanctity
11. Self-portrait





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut