CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LETTERS WRITTEN ON DEAD LEAVES
For ever clouded [ 2018 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 53.58 - Style : Progressive Atmospheric Metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/lwodl/ https://lwodl.bandcamp.com/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 mai 2018 - Chroniqueur : Eniok
 

Attention, cette chronique sera complètement positive.

Letters Written On Dead Leaves, rien que le nom du groupe me donne envie d'écouter leur musique. C'est beau c'est poétique et oui, je suis de ceux qui aiment les longs noms de groupe. C'est un groupe qui s'est formé en 2007 et qui a sorti un EP en 2010 que je n'ai pas écouté (pas encore du moins) et qui s'appelle Broken Seasons. Oui, si on fait le calcul, ça fait 8 ans que le groupe n'a rien sorti, ils ont bien pris le temps de composer cet album sûrement.
Et donc cet album, « For Ever Clouded » (ce nom d'album qui est beau encore une fois) il nous accueille avec un artwork magnifique, et même avec un livret magnifique qui mérite d'être inspecté (d'où l'intérêt de se procurer la version CD) chaque page illustre une chanson, c'est un procédé qui me plait beaucoup (même si on se retrouve avec des pages bleues, vertes, oranges, marrons etc...)
Pour parler de la musique, ce n'est pas le genre d'album avec lequel on fait du track by track. On va en parler comme un tout car c'est un voyage introspectif, comme une méditation en pleine forêt.
Letters Written On Dead Leaves fait donc dans le metal progressif moderne le tout en étant très atmosphérique (le terme de metal archives, mais je suis d'accord avec ça). Quand je dis prog moderne, j'entends par là l'influences des groupes récents comme Leprous. Mais je suis persuadé que Letters Written On Dead Leaves s'est inspiré de Leprous, c'est pas possible autrement, c'est le premier groupe qui m'est venu à l'esprit, dès l'intro « Photosynthetic ». Et j'adore Leprous. C'est vraiment le prog comme je l'aime, déjà tu as une production solide, un mixage parfait qui met en valeur tous les instruments. Et surtout (ça on le retrouve bien chez Letters Written On Dead Leaves) c'est du prog qui n'a pas l'air technique/complexe. Les mélodies, les riffs, tout ça c'est composés de manière naturelle (alors qu'en vrai, composer de tels morceaux qui durent minimum 6 minutes c'est pas évident). Comme énoncé plus haut, cet album est un véritable voyage introspectif, il est en apparence calme mais parfois la musique s'affole, la batterie se met à blaster sans s'arrêter, les riffs deviennent saccadés comme dans du djent et le plus surprenant, c'est le chant. Parlons-en, on ne peut pas passer à côté de ce point là. Il est majoritairement clair, vraiment typé Leprous là encore. Mais parfois, il est hurlé, comme un cri de douleur, un scream d'une justesse incroyable et d'autant plus surprenant que c'est vraiment pas le genre dans lequel on s'attend à du scream. J'avais une crainte, c'est que ce chant screamé finisse pas devenir hors sujet, ou que la musique le devienne en dissipant cette atmosphère brumeuse pour une musique plus violente, plus metalcore (ou djent) et je ne dis pas ça pour dénigrer le metalcore (que j'adore au passage) mais pour vraiment garder cette atmosphère magnifique que le groupe instaure dès la première seconde.
Et finalement on en ressort changé, à la fois épuisé et relaxé tant la musique en soi est éprouvante mais tellement apaisante.

Letters Written On Dead Leaves nous offre donc un excellent premier album, qui rivalise (ou plutôt qui complète, je préfère ce terme) avec les plus grands du style. J'invite tout le monde à se laisser percer par ce « For Ever Clouded », il ne dure qu'une petite heure mais le voyage en vaut la chandelle.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
LETTERS WRITTEN ON DEAD LEAVES - Broken Seasons


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut