CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EVERRISE
After The Eclipse [ 2018 ]
CD Album (Durée : 44.54)
Style : Mélodeath
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://everrise.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 septembre 2018 - Chroniqueur : Mordiggian
 

Après un premier album plutôt convaincant, auto-produit comme souvent maintenant dans l'hexagone, les toulousains d'EVERRISE reviennent avec « After The Eclipse », un album de mélodeath thrashisant bourré d'influences diverses et variées, qui vous fera replonger dans ce qui ce faisait de mieux en Scandinavie dans les années 90.

Mixé et masterisé cette fois ci au Vamacara Studio, « After The Eclipse » possède un son d'une grande netteté, où l'on distingue parfaitement chaque instrument, sans qu'aucun ne prenne le pas sur un autre. Un point fort pour un album qui se voudra parfois technique.

La musique d'EVERRISE se veut assez old-school, mélangeant cependant une base mélodeath classique avec des pointes de thrash, de death, voire parfois de chants ou de riffs assez black dans l'esprit. Cela donne au groupe une identité propre, plus violent que ce que l'on attendrait d'une production classique de mélodeath, assez proche de ce qu'UNCHAINED peut proposer.

L'artwork de couverture, assez sommaire, a le mérite de voir trôner en son sommet un logo du plus bel effet, bien travaillé.

L'entrée dans l'album via « The Path » se veut violente, sans concession. Le titre est un concentré de thrash/death aux riffs assez mélodiques, appuyés par une batterie qui nous assène son martèlement sans répit. Le morceau éponyme ensuite proposera quelques passages plus mid tempo, plus mélodiques, bien maîtrisés. Arrive « My Kingdom », le morceau que je vous conseille particulièrement : riffs destructeurs, mélodeath de qualité, tout y est pour en faire une belle réussite. Les compositions ont beau être longues (environ cinq à six minutes par morceau), point de temps pour la lassitude ici.
Viennent ensuite « Le Peintre » et « Anything », deux morceaux chantés en français. On connaît la difficulté de chanter dans cette langue tant le résultat peut être kitsch voire ridicule, seulement ici le résultat est plutôt convaincant. Le premier morceau en effet ne lésine pas sur les riffs mélodeath et les envolées de la guitare lead, rendant un ensemble tout à fait correct rappelant par certains moments les premiers albums de MISANTHROPE. Le deuxième morceau, « Anything », sonne moins bien, pour ce qui me concerne, en français. Le tempo s'étant ralenti, les paroles prennent une dimension assez personnelle, et la cavalcade de riffs est moins impressionnante que dans le morceau précédent.
Pour les trois derniers morceaux, retour à l'anglais, pour nous proposer un mélodeath somme toute assez classique, très bien effectué. « Wolf » propose son lot de riffs puissants de même que « The Whisperer » qui conclut violemment un album qui ne nous aura pas laissé respirer.

On retiendra de cet album une composition maîtrisée, un mélodeath de qualité entouré d'influences diverses, qui ne vous lassera à aucun moment. Encore une belle preuve que la France n'est pas en reste lorsqu'il s'agit de musique.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EVERRISE - Dawnlight

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top