CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine TYR
Eric the Red [ 2006 ]
(Durée : 70.41)
Style : Viking Metal
Informations :ré-édition
Interview :
Contact label : http://www.napalmrecords.com
Contact groupe : http://www.tyr.net
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 05 avril 2006 - Chroniqueur : SAVINI
 

Eric The Red est le deuxième album de Tyr, groupe de metal viking (ou épique c’est selon) originaire des îles Féroé. Cet album sorti en 2003 sur le modeste label Tutl Records ressort aujourd’hui avec une nouvelle pochette agrémenté de deux titres bonus (God of War et Hail to the Hammer, deux titres issus de leur démo dans une version inédite) alors que le groupe vient d’être signé par Napalm records (ce qui leur assurera bien évidemment une meilleure distribution et une meilleure visibilité).

L’album est chanté en Anglais et en Féroïen et on y trouve même au détour d’un recoin une chanson traditionnelle irlandaise, The Wild Rover, qui, bien que sympathique, demeure assez dispensable et fort peu définitive (on lui préfèrera –et de très loin- la version des Dropkick Murphys !). Toujours est-il que cet album comprend quelques morceaux absolument remarquables comme Regin Smidur (courrez voir le clip sur leur site pour vous en rendre compte par vous-même ce dernier étant un monument pour les amateurs de metal épique), The Edge ou encore Olavur Riddararos mais d’une manière générale les tempos sont quand même assez lents ce qui fait que, parfois, certains morceaux manquent un peu de patate lorsqu’ils ne sont pas soutenus par de purs chœurs virils ! Le grand avantage de Tyr est de proposer une musique réellement originale qui se prête difficilement au petit jeu des comparaisons. On a souvent comparé leur heavy (j’aurais d’ailleurs plutôt tendance personnellement à ne pas utiliser ce terme pour qualifier Tyr) à du Maiden épique ou du ManOwaR mais pour être tout à fait honnête, je ne vois pas comment on peut faire une telle comparaison tant la musique de Tyr n’a rien à voir avec celle de la vierge de fer ou de l’homme de guerre ! Même la comparaison avec ManOwar ne tient pas vraiment la route tellement l’aspect épique est noyé chez nos philosophes américains préférés dans un pur heavy metal alors que pour Tyr, c’est plutôt l’inverse, à savoir que leur metal (souvent lent et lourd d’ailleurs) est complètement immergé dans une ambiance générale épique, voire folk (à la rigueur un morceau comme Hail to the Hammer peut faire un peu penser aux premiers ManOwaR en plus lent).

Le chanteur a beau également revendiquer des influences telles que R. J. Dio ou S. Bach, son chant, bien que collant parfaitement à la musique de Tyr, s’en écarte considérablement. Plutôt grave et assez peu lyrique, il apporte un touche d’originalité supplémentaire qui éloigne le groupe encore plus des canons du heavy metal.
Et que serait un album typé viking sans son traditionnel morceau vantant les mérites de la liberté avec un grand L ! C’est l’excellent Alive qui s’y colle ici avec un succès et une sincérité poignante qui ne fait pas l’ombre d’un doute. On regrettera donc juste certaines longueurs et certains morceaux un peu trop mous du genou.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
TYR - Ragnarok TYR - The lay of thrym

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR