CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine DARKRISE
Circles of failure [ 2019 ]
CD Album (Durée : 43)
Style : Brutal death
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://punishingrecords.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/darkriseband https://greatdanerecords.bandcamp.com/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 avril 2019 - Chroniqueur : Ymir
 

Le sixième album de Darkrise arrive et croyez le c’est du bon. Un brutal death comme on les aime qui nous vient non pas des USA mais de Suisse avec un savoir faire égalant les plus grands. Circles of failure est le sixième album de la formation fondée en 1998.

« Liar Liar » ouvre le bal sans demi-mesure, le titre commence en envoyant la sauce, des riffs rapides parfaitement exécutés, une batterie aussi rythmée que martelé, un chant growlé efficace. Une brutalité qui nous met directement dans le bain, ici on sait à quoi s’attendre, quelques chose d’efficace, de travaillé. Le titre parle des puissants exploitants les plus pauvres afin de s’enrichir encore plus.

« Old Assholes » se veut un chouia plus mélodique que la précédente, commençant par une petite mélodie assez sympathique sur les trente premières secondes pour, une fois arrivé le chant, nous donner un ton déjà plus brutal. Même si le tempo général de cette track est plus lent on ressent toute l’ambiance noire et haineuse des donneurs de leçon dont parle le titre.

« Next » s’enchaine plus rapidement retrouvant un rythme mêlé à une mélodie entraînante sur ce chant toujours aussi growlé prônant un coup de gueule sur notre technologie toujours plus présente et le lien avec la nature qui est brisé depuis bien trop longtemps. Un texte engagé avec des riffs acérés qui vont avec, et c’est terriblement efficace.

« Until Death » avec un départ assez lent pour ensuite avoir une montée en puissance du rythme et le chant arrive, la mélodie restant en tête variant les rythmes pour notre plus grand plaisir.

« Spartan » arrive ensuite avec un rythme soutenu entraînant et des mélodies assez sympas et surtout un riffing techniques qui ne vous laissera pas indifférent tout comme son solo de guitare surpuissant aux alentours de 2 minutes. La folie est au cœur de cette piste, qui passe toute seule apportant une certaine fraîcheur en ce milieu d’album.

« Daily zombies » avec sa ligne de basse si particulière, son rythme effréné, un chant plus rapide que les autres, un pattern de batterie endiablé, voila la recette du succès sur cette track.

« Papierkram » on imagine bien le bureaucrate péter les plombs dans son bureau mal éclairé, au rythme d’une guitare rapide et incisive d’une efficacité redoutable.

« Lobotomized » ici grosse particularité c’est que le groupe à fait le choix de mélanger le français et l’anglais, certains couplets sont en français d’autres en anglais et c’est une tuerie ! Sur un rythme entraînant, une mélodie qui reste en tête ce titre est le meilleur selon moi de l’album. Noter que le français est en chant clair et l’anglais en growl, ce qui amène du changement sur la piste et plus généralement sur l’album ça amène un renouveau en fin d’album et ce n’est pas négligeable, c’est très bien mixé et bien joué de la part du groupe.

« Bullshit Theories » termine cet opus dans la même brutalité qu’il a commencé, avec des changements de rythmes à gogo, un growl particulièrement efficace. La mélodie assez oppressante, rappelle des ambiances plus sinistres sur ce titre à la connotation misanthrope.

Circles of Failures est un très bon album de brutal death produit par la formation Suisse, il nous tient en haleine du début à la fin sans nous décevoir, surprenant même par ses changements de rythme ou la langue d’élocution du chanteur. Ligne logique et à la hauteur du reste de la discographie du groupe, cet album en est un très bon successeur à Fear, Hate & Corruption. Rappelons que le groupe entame une tournée européenne avec Suffocation, Belphegor, God dethroned et Nordjevel en avril et ce sera un plaisir de voir si sur scène il est aussi bon que sur album.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DARKRISE - Built DARKRISE - Realeyes

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR