CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PENDEJO
Sin Vergüenza [ 2018 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD Album - Durée : 40.12 - Style : Stoner Doom Metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://graviton-musicservices.com
Contact groupe : https://www.pendejoband.com https://soundcloud.com/pendejoband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 03 juillet 2019 - Chroniqueur : Chart
 

Bienvenue à Amsterdam ! Et oui, cela peut paraître surprenant mais c'est bien des Pays-Bas que nous arrive PENDEJO et son stoner doom au chant en espagnol. La formation du groupe remonte à 2006 et le groupe nous a livré deux albums, « Cantos a la Vida » en 2009 et « Atacames » en 2014. Il sort aujourd'hui son troisième album répondant au titre « Sin Vergüenza ».

PENDEJO se devait de part son style et ses aspirations de nous sortir un joli son. C'est désormais acté avec ce nouvel opus. Le stoner se doit d'être joué avec un gros son. En live cela fonctionne évidemment bien avec de bonnes grosses guitares accordées plus bas qu'à l'accoutumée et de bons gros amplis. Il ne suffisait plus qu'à retranscrire ça sur album. C'est mission réussie avec cette production. C'est gros et puissant comme il se doit.

On ouvre le bal avec le puissant « Don Gernan » suivi de « La Cagada no Termina ». Je traite ces deux morceaux comme un seul dans la mesure où ils sont collés et musicalement proches. Les bases sont jetées. Ne vous attendez pas à ce que le groupe fasse dans la dentelles. Mais il y a tout de même une subtilité de taille avec la présence de trompettes et de trombone. Les cuivres sont plutôt rares dans ce style évidemment très lourds et très gros. Cette présence vient apporter sa touche d'originalité et de personnalité au groupe. On poursuit sur cette bonne énergie avec « Hacia la Luz » et le très lourd « La Mala de la Tele ». PENDEJO rentre dans son sujet en y sautant à pieds joints. C'est efficace et très énergique malgré un tempo lent. Même si le doom est de mise, il s'agit bien de donner dans la puissance. C'est une question que PENDEJO gère particulièrement bien avec « Bulla » que vous pouvez découvrir en clip. On accélère le tempo tout en gardant de la lourdeur avec « El Timon Hollandes ». PENDEJO sait préserver ses mélodie et la présence des cuivres apporte une dimension sonore supplémentaire qui n'est pas des moindres. Ce morceau en est la meilleure illustration de l'album. On poursuit avec « El Rutger ». Il y a quelque chose de différent ici, comme une inspiration rap dans le phrasé qui vient donner du rythme à ce tempo très lent. C'est pour le moins très bien fait et très appréciable que de croiser sur ce disque des influences assez inattendues. « El Espejo » vient une nouvelle fois apporter une pierre différente à l'édifice. Il s'agit cette fois d'une sorte de ballade façon stoner. Ce titre est particulièrement mélodieux et tout en gardant l'esprit musical, le groupe se permet un écart intéressant qui vient enrichir l'ensemble. On revient aux bases avec « Llanto » avec un final clairement marqué par le funeral doom avec le morceau « Facista ».

PENDEJO devrait ravir les fans de doom et de stoner. Cet hybride du rock et du metal a des choses intéressantes à proposer et il serait dommage de passer à côté.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
PENDEJO - Atacames


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut