CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine DEWOLFF
Live and outta sight II [ 2019 ]
CD Album Live (Durée : 71.48)
Style : Classic rock seventies
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.mascotlabelgroup.com
Contact groupe : http://www.dewolff.nu http://
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 août 2019 - Chroniqueur : IvanJack25
 

Voici déjà le troisième live des Hollandais de Dewolff, groupe de Classic Rock très vintage. Cet album propose un joli panel de leur carrière assez courte mais prolifique, qui comporte pas moins de sept albums, dont le dernier en date et très bon Thrust, mis en valeur dans ce live.

Le trio, composé des frères Pablo van de Poel (chant/guitare), Luka van de Poel (batterie) et de l’organiste Robin Piso, distille donc sans faillir onze morceaux de pur rock typés seventies, comportant des rythmiques variées, des soli de guitares, effrénés et inspirés, un chant assez medium aigu qui n’est pas sans rappeler Axl Rose en moins criard et un orgue Hammond, omniprésent, impérial et majestueux. Ah il faut aimer le côté organique du rock pour apprécier Dewolff, du brut, du vrai, de l’intense. Imaginez une fusion entre Deep Purple et le vieux Uriah Heep, parsemé de feeling psyché à la Led Zep et vous obtenez une belle image de comment peut sonner ce groupe.

On citera le très bluesy « Medicine » et ses démonstrations de soli alternés à la guitare et à l’orgue, superbes d’improvisation, « Deceit & Woo » avec ses changements de rythmes étonnants et un côté décalé que ne renierait pas Bigelf, pour ne citer qu’eux, et « Share the tide » où l’âme de géants du style comme Colosseum ou même Hendrix (dans la rythmique de guitare surtout) se rappelle à nous, pour des moments intenses de nostalgie musicale.

La présence d’un trio de choristes féminines donne un peu de corps au son des trois musiciens et orne délicatement certains refrains comme « Tired of loving you » et « Love dimension ».

Vous désiriez un adversaire de taille aux Rival sons, Electric Mary et autres groupes actuels surfant sur le revival de la vague Classic Rock ? Dewolff fait largement l’affaire et nous le prouve dans ce live très vivant.






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR