CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine HEVIUS - Millénaire [ 2020 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (60.00) | Heavy/power metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://
Contact groupe : https://www.facebook.com/Hevius/ http://

 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 22 mars 2020
Chroniqueur : IvanJack25

Hevius n’est pas un nouveau venu sur la scène musicale hexagonale, mais le groupe nous sort enfin son deuxième album en près de 20 ans d’existence.

Après un «Derrière la lumière» sorti en 2005 très bien accueilli à l’époque, ce qui aura permis au groupe de jouer sur de belles scènes et d’ouvrir notamment pour Sabaton, et à la suite de quelques changements de line-up, Hevius nous propose ce «Millénaire», très influencé par la scène heavy des années 80 et début 90, et toujours intégralement chanté en français.

Je mentirais si je révélais que Hevius révolutionne le genre, les treize morceaux ici proposés nous transportent dans un heavy-speed mélodique certes extrêmement bien interprété, où les guitares flamboyantes se mêlent aux rythmiques toutes grosses caisses doublées, ornées de jolies parties de claviers parfois légèrement symphoniques, parfois emplies de chorus lead endiablés du plus bel effet. La voix de Julien Ferrier, officiant également à la guitare, tranche évidemment avec le style, sans pour autant le desservir. J’avoue, j’ai toujours du mal avec le chant français, qui je trouve sonne toujours un peu pareil, avec les mêmes accents syllabiques et les mêmes intonations trop criardes, même les groupes les plus méritants du genre, les Manigance, les Vulcain et autres Killers restent toujours estampillés hard-rock ou heavy-metal «français» à cause de ce chant qui n’est décidément pas fait pour ça (ça reste une opinion toute personnelle et qui n’engage que moi !).

On navigue donc entre les ambiances «maidenesques» dans les mélodies de guitares, comme sur «Liberté» qui ne sont pas sans rappeler des passages du Powerslave des anglais et les riffs ternaires typiques de Helloween ou même de Freedom Call, comme sur «Alpha et Omega». Les claviers omniprésents amènent un gros plus à la musique du groupe, peut-être pour éviter de trop ressembler aux influences majeures largement entendues à chaque chanson.

A noter la reprise de «Vice et versa», titre un peu moqueur mais très bien composé des humoristes Les Inconnus - rebaptisé ici Hevius et versa -, qui, si l’on se demande au prime abord l’intérêt de faire une reprise d’une chanson parodique, revisite l’originale et finalement passe très bien le test et évite la surenchère parodique, elle ajoute même un brin de sérieux au propos d’origine..

Je ne sais pas si la scène française et européenne garde actuellement de la place pour ce genre de metal, je l’espère en tout cas, car Hevius mérite vraiment qu’on s’intéresse à eux, car tant au niveau production - qui est limpide - que musicalité, la qualité est au rendez-vous !




pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR