CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CHEMICAL SWEET KID
Fear never dies [ 2019 ]
CD Album (Durée : 56.15)
Style : Metal indus
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.darktunes.com/en/label
Contact groupe : https://www.facebook.com/chemicalsweetkid/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 avril 2020 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Après un "Addicted to addiction" paru en 2017 qui avait été bien accueilli par la critique, le trio metal/indus de Metz CHEMICAL SWEET KID remet le couvert morbide, brutal, agressif, glauque et inquiétant avec un cinquième album intitulé "Fear never dies" sorti fin 2019.

Depuis presque 20 ans, Chemical Sweet Kid nous détruit la matière grise à l'aide de son "industrial rock electro" comme il aime à le présenter.
Les sorties s’enchaînent avec la régularité d"un métronome, alors quantité oui, qualité oui aussi. La recette, des rythmiques plombées, parfois martiales, des riffs lourds à la guitare, des machines, un chant arraché, des espèces de cris parfois, des son métallisés, des déviances goth, des contes horrifiques pour enfants nés dans un monde post-apocalyptique, tout ça, tout ça...
Alors, il nous faut suivre sans rechigner la cadence étant impitoyable. Chemical Sweet Kid a donc su créer un monde différent de ses principales influences qui se nommaient, Marilyn Manson, Combichrist ou encore Rob Zombie. La petite heure de ce nouvel enregistrement ne sacrifie en rien à l'efficacité qui est toujours de mise et l'on déguste sans modération les 14 nouveaux titres de ce "dance floor" nauséabond. A noter en fin de rondelle, en bonus donc, deux "remixs" à savoir, "Light out" par Agonize et "Lost paradise" par Nachtmahr.
Chemical Sweet Kid fait donc partie du "gratin" metal/indus frenchie et ceci sans empiéter par exemple sur des formations bien de "chez nous" comme Porn ou encore Shaârghot qui eux aussi ont les "dents longues" dans le style.

Inutile de vous en dire plus, vous aurez compris que ce nouveau "méfait" metal/indus intitulé "Fear never dies" devrait figurer en priorité dans vos "envies" du moment, c'est sans appel !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR