CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SINISTRAL KING
Serpent Uncoiling [ 2020 ]
CD Album (Durée : 41.14)
Style : Metal black/death
Informations :
Interview :
Contact label : https://vendettarecords.wordpress.com/
Contact groupe : https://www.sinistral-king.com/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 avril 2020 - Chroniqueur : AVALON
 

Mazette ! Moi qui croyais à un groupe "de plus" dans la catégorie true black metal... Erreur ! Approchez braves gens, la sensation du moment, c'est ici et pas ailleurs.
Fraîchement formés en 2018 (comme quoi...), ce trio provient tout simplement de groupes tels que UNLIGHT (Ger), TRIUMPH OF DEATH (Sui) et VREDEHAMMER (Nor).
Alors tout d'abord, l'emballage avec une pochette "classique" du genre dans le black, avec la petite croix à l'envers "qui va bien".
Coté production, c'est un quasi sans faute, un son (pour le style) clair avec des cymbales en provenance de l'enfer.
Attention, qui dit black metal, dit souvent "puristes" : il faut frapper fort, avec violence et rapidité. Sans concessions ni arrangements.
Et bien ici, non. On est vraiment dans un opus à la limite du concept, alternant tous les styles provenant des ténèbres, cela va sans dire. Le chant est plus death que black (pas de cris suraigus à la Dani), ça en impose plus. Coté instruments, on a vraiment de supers musiciens dont une batterie qui alterne dans de nombreux registres, une guitare inspirée faisant par ci ou là de bons solos, bref, c'est du très lourd et surtout du jouissif coté construction de titres. 5 titres seulement mais dans une ambiance sombre et occulte, et qui durent environ 8 minutes chacun, le temps de planter le décor avec des passages atmosphériques, du brutal, des chœurs... Ces chœurs masculins/féminins qui donnent tant d'ampleur à l'ensemble...
A vrai dire, un petit rapprochement vers Rotting christ n'est pas inopportun, pour cette pièce complètement noire et inspirée. Avec de petites touches à la Septic flesh du début.
Bon, on ne va pas tourner autour du pot, c'est un véritable coup de cœur pour moi en ce mois si morose. Et faire un tel album en l'espace d'un an est déjà une petite prouesse.
Ne tardez pas à vous pencher dessus et à les soutenir car c'est vraiment du travail d’orfèvre. L'enfer n'est pas si loin et il sent fichtrement bon !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR