CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SOMBRE HERITAGE
Alpha ursae minoris [ 2020 ]
CD Album (Durée : 36.48)
Style : Black-metal
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.sepulchralproductions.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/sombreheritagebm/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 juin 2020 - Chroniqueur : Black.Roger
 

L'artwork de la pochette du premier album de SOMBRE HERITAGE intitulé "Alpha ursae minoris" nous dit tout ou presque sur le contenu de cette oeuvre de black-metal Québécois. Alors, suivons l'étoile polaire (sic) en écoutant les 6 titres proposés dans une ambiance résolument glaciale.

Voici donc un "side-project" de Exu (basse, vocaux) déjà connu au sein de l'entité Hak-ed-Damm. Pour cet enregistrement il a été accompagné par son complice Silencer à la batterie (Hak-ed-Damm) et par Molag-Venn, vocaux (Nalzer).
Parlons maintenant des 40 minutes d'écoute de cet "Alpha ursae minoris" qui nous ouvre les portes d'une nature "souillée" avec des autres titres comme "Polaris", "Sombre heritage", déchéance", "Dissidence" et un final sombre et plus lent appelé "Ténèbres".
Les textes sont en français pour ce black-metal cousin par exemple d'un Forteresse que vous connaissez bien si vous êtes amateurs de black Quebecois.
Ici la démonstration sur fond de nature est rapide, pas de répit avec les blasts de batterie, sauf pour la fin de l'enregistrement.
Ici les riffs sont intransigeants entre black nordique et black canadien dans des "envies" de black des 90's et des incursions dans une espèce de post-black.
Ici les mélodies sont grinçantes mais bien présentes surnageant dans ce déluge dissonant et rapide donc.
Ici les vocaux arrachés, voire criés rehaussent les envois puissants et détonant bénéficiant d'une bonne production claire.
Le tout, un album noir de chez noir où la nature (morte ?) joue un grand rôle dans l'inspiration, l'interprétation en étant magistrale tout simplement.

Je ne saurai trop vous recommander de jeter une oreille (ou deux) sur cette oeuvre qui vaut le détour dans ce paysage de sombres forets Québécoises qui vous interpelle.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top