CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine LORD OF THE LOST
Swan Songs III [ 2020 ]
Double CD Album (Durée : NC)
Style : Gothic Symphonique
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.napalmrecords.com
Contact groupe : https://www.lordofthelost.de https://lordofthelost.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 juillet 2020 - Chroniqueur : Chart
 

LORD OF THE LOST se forme en 2007 à Hambourg en Allemagne. Chris HARMS est à la base de ce projet de metal gothique. Après avoir fait ses armes dans un groupe de rock local et dans un autre projet glam, il lance son propre groupe initialement appelé THE LORDS avant de devenir LORD OF THE LOST. Le combo est aujourd'hui de retour avec un troisième volet de la série « Swan Song ». Chris HARMS et sa bande se sont montrés plus que prolifiques au fil des années avec un album par an entre 2010 et 2018 dont « Swan Song » en 2015 et « Swan Song II » en 2017. J'insiste sur ces deux albums car il s'agit d'une facette du groupe qui se concentre sur une orchestration classique des morceaux du groupe afin d'obtenir un résultat qui oscille entre gothique et musique classique.

Afin de rendre cette expérience des plus agréables, le groupe s'est évidemment chargé de donner à cet album un son particulièrement bon. Les allemands ont déjà une solide réputation en la matière et ce disque ne déroge pas à la règle. Certes il s'agit d'instruments classiques mais cela n'est pas forcément un avantage. Il faut que cela sonne aussi puissant car il faut rivaliser avec les versions électriques des titres. La partie est gagnée de ce côté là et vous saurez apprécier comme il se doit cet album très bien produit.

Ce « Swan Song III » est composé de deux disques. Le premier est consacré aux nouveaux morceaux du groupe tandis que le second est une ré orchestration de titres plus anciens. Nous commençons donc cette écoute par le premier CD composé de 10 nouveaux titres, d'une piste vide et de deux bonus. « A Splintered Mind » vous met d'emblée dans le bain. Il a beau s'agir d'un album totalement acoustique, on sent le côté metal du groupe. La manière de faire est en effet très proche d'un groupe électrique. On se laisse en tout cas très vite transporter par cette mélodie et ce rythme entêtant. Il s'agit sans conteste d'une excellente entrée en matière. « One Ton Heart » lui fait suite avec la même profondeur. L'exercice aurait pu être périlleux mais LORD OF THE LOST maîtrise très bien son propos. Ce troisième volet de « Swan Song » fait honneur à ses prédécesseurs mais au delà de ça, il s'agit surtout de morceaux particulièrement bien sentis et franchement réussis. C'est en tout cas l'effet que me fait cette suite que « Dying On The Moon ». La présence de la chanteuse de Joy FROST sur ce titre ne peut que venir renforcer cette très bonne impression. Les allemands ne sont pas que d'excellents producteurs, ce sont aussi de très bons compositeurs et arrangeurs. Cet album ne fait que le prouver à travers des titres tels que « Zunya » ou « Unfeel » dans des ambiances différentes, lumineuses ou sombres mais toujours très abouties. Cela se confirme aussi sur un titre tel que « Deathless ». L'esprit gothique se marie à la perfection aux sonorités acoustique. On s'en doutait. Les recherches sonores des groupes évoluaient dans ce sens depuis bien longtemps mais il semblerait que LORD OF THE LOST ait franchi une étape en poussant les choses un peu plus loin comme sur « Agape », « Hurt Again » ou « Amber ». Cette première partie se conclut avec « We Were Young » en compagnie de HEAVEN CAN WAIT Choir. Ce titre plutôt pop prend une dimension supérieure avec la présence de ces choristes. On obtient un titre intéressant avec de très bons arrangements de cordes et quelques influences gospel subtiles et très bien distillées. Les deux bonus de ce disque sont en fait « Dying On The Moon » mais cette fois sans la présence charismatique de Joy FROST et d'une version alternative de « We Were Young » toujours avec HEAVEN CAN WAIT Choir. Les couches d'instruments ont été dépouillées pour se contenter de l'essentiel. Cela donne une version concentrée un peu plus sur le chant mais toujours aussi efficace.

On poursuit cette écoute avec le second CD. On change de concept puisqu'il s'agit cette fois de morceaux du groupe ré arrangés. LORD OF THE LOST assume pleinement ses deux facettes. En effet, en se lançant dans des ré adaptations, le groupe n'hésite pas à ré écrire ses arrangements et à proposer à son auditoire une version différente de sa musique. On attaque cette écoute avec « Lorely ». Cela fonctionne particulièrement bien. On sent pourtant, à la différence du premier CD, qu'il y a une approche alternative. En effet, si la première partie ne faisait pas de doute, on sent ici que la structure des morceaux était à la base construite pour un style différent. En résumé, on sent le côté metal ou rock des morceaux. Ils sont simplement interprétés par des instruments différents. Mais attention, cela fonctionne très bien et ce ne sont pas des titres tels que « Morgana », « Black Halo » ou encore « Cut Me Down » qui démontreront le contraire. L'écoute est agréable, tout comme peuvent l'être les titres « I Silence » et « Seven Days Of Anavrin » ou encore « My Heart Is Black ». LORD OF THE LOST a pris les choses à cœur en se lançant dans une ré interprétation de son morceau fleuve de quasiment 19 minutes, « Letters To Home ». L'exercice est complexe mais le résultat est là et fait honneur à sa version électrique.

LORD OF THE LOST nous propose un album original rempli de bonnes choses. J'ai personnellement un faible pour le premier CD car à mon sens il a été conçu de manière à sonner de cette manière. C'est un peu moins le cas sur le second. Pourtant, l'ensemble à la hauteur. Ce groupe a un véritable intérêt et mérite qu'on y consacre notre attention.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR