CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ENSIFERUM
Thalassic [ 2020 ]
CD Album (Durée : 50.23)
Style : Folk Metal
Informations :
Interview :
Contact label : https://metalblade.com
Contact groupe : https://ensiferum.com https://ensiferum.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 juillet 2020 - Chroniqueur : Chart
 

L'histoire a commencé en 1995 à Helsinki en Finlande. Le groupe a certes connu depuis pas mal de changements de line up avec un remaniement en profondeur dans les années 2004/2005. On a même eu droit à un nouvel arrivant en 2020 en la personne de Pekka MONTIN qui s'occupe désormais des claviers et du chant clair. ENSIFERUM est néanmoins toujours présent et toujours actif, fort comme jamais. Il sort aujourd'hui son huitième album, « Thalassic ».

Le folk metal finlandais a le vent en poupe. ENSIFERUM fait partie des références du style en compagnie de FINNTROLL, TURISAS, MOONSRROW et KORPIKLAANI. La production de ce nouvel opus ne pouvait donc en aucun cas être négligée. Il s'agit d'une réussite totale à ce niveau là. C'est puissant et équilibré. Les orchestrations et les arrangements ressortent particulièrement bien, en parfait équilibre avec les aspects les plus metal du groupe. Je dirais même que ENSIFERUM arrive à monter d'un cran la puissance habituelle des groupe de cette trempe. La Finlande est de toute manière réputée pour son travail de qualité et cet album n'est qu'une confirmation supplémentaire.

On rentre sur ce disque par une introduction histoire de vous mettre dans une ambiance viking en mer. On retrouve évidemment un esprit de bande originale taillé pour l'introduction d'un live. Cette première amorce n'est bien entendu là que pour vous faire rentrer dans l'ambiance avant de lancer l'artillerie lourde avec « Rum, Women, Victory ». Ce premier titre est rapide, puissant, mélodieux et une belle réussite pour ce style. On se laisse évidemment bien vite prendre par cette grosse énergie et ce mélange de chant guttural et de chant clair. On poursuit le folk metal très bien représenté par « Andromeda ». Le tempo est à peine moins élevé mais la puissance est toujours de mise. Il s'agit d'un titre peut-être plus accrocheur même si pour ma part le folk metal fonctionne très bien dans la rapidité. Cela n'empêche pas ce morceau d'être pour le moins séduisant. « The Defence Of Sampo » lui fait suite toujours avec cette bonne dynamique. On peut-être sur quelque chose d'un peu plus aéré, de moins compact mais de très bien construit et de très bien arrangé. ENSIFERUM se place dans un style de compromis entre le metal extrême, le heavy et le folk qui lui va à ravir. Le groupe sait se montrer puissant mais aussi donner de l'air à ses morceaux comme le prouvent certains ponts en son clair. Mais lorsque la machine redémarre, ce n'est que pour mieux se faire écrasante. C'est quelque chose que l'on retrouve ci et là comme dans « For Sirens ». Mais on a aussi sur « Run From The Crushing Tide » de très bonnes alternances entre riffs très rapides et parties un plus lourdes. On frôle la ballade folk avec « One With Sea » qui a quelque chose de la chanson de marin perdu en mer. On est plus proche du folk même si le metal est vraiment présent comme soutien et pilier principal de cet édifice. C'est aussi le cas avec un « Midsummer Magic » mais d'une façon réellement délicieuse. On a affaire à une véritable chanson de pirate à la sauce gros metal. L'esprit traditionnel va à ravir au gros son. Il s'agit bien là d'un titre qui vous donne le sourire et l'envie d'aller vous éclater en concert ! Si seulement il y avait des concerts... « Cold Northland (Väinämöinen Part III) » vient conclure cette partie de l'album sur une touche franchement épique. On retrouve tous les bons ingrédients qui font le succès de ce groupe. C'est dans le style et résume bien l'esprit du groupe et de ses mélanges, sans oublier ses riffs rapides et le chant guttural. Ce titre conclue de très belle manière ce disque avec ses 8 minutes 40 variées et intenses. Nous avons droit à une paire de bonus. On commence avec « Merille Lahteva » qui se veut pour le moins traditionnel. Il s'agit d'un morceau purement acoustique et traditionnel avec non pas du chant mais plutôt un texte façon livre audio. C'est agréable mais peut-être un peu moins prenant même si j'adhère totalement à ce titre. On conclue définitivement avec « I'll Stay By Your Side » qui se veut peut-être plus heavy et plus traditionnel dans le metal. Mais comme il s'agit d'une reprise du morceau pop de THE LOLLIPOS, cela reste logique. On aurait peut-être pu avoir un peu plus de fantaisie dans cette reprise en imaginant des passages en blast beats mais ce n'est pas le choix qu'a fait ENSIFERUM.

Cet album a été annoncé par le groupe comme un très grand album. Bizarrement ce genre d'annonce à pour habitude de me refroidir. Pourtant, je dois admettre que le groupe avait raison. Il y a ici de très bons morceaux et de très bonnes trouvailles. Le folk metal tient ici un très bon représentant de ses meilleures qualités.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR