CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BLACK BART
Casnewydd-Bach [ 2018 ]
CD Album (Durée : 58.57)
Style : Heavy
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/blackbartgroup https://soundcloud.com/user-983250283
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 septembre 2020 - Chroniqueur : Chart
 

BLACK BART s'est formé en 2009 du côté de Lille. Le quatuor officie dans un style heavy rock assez typé années 80. Le groupe n'a pas attendu pour nous délivrer ses albums puisqu’en 2018, le groupe sortait déjà son troisième album, « Casnewydd-Bach ».

Pour son troisième album la quautor a choisi une production assez retro. Ça sent bon le son Marshall. La distorsion est un peu trop poussée et nuit quelque peu à la clarté des guitares. La batterie est un peu trop en retrait mais il y a un peu de variété entre les morceaux, comme si les prises n'avaient pas forcément été réalisées au même endroit ou au même moment. En tout cas, si vous appréciez les productions un peu retro, vous ne serez pas trop choqué par celle-ci.

Avec cet album BACK BART nous propose pas moins de 12 titres aux textes en français. On débute avec « Paix Ici Bas Tovaritch ». Le groupe se sert de ce titre pour en faire aussi l'intro de son album avec pas moins de deux minutes en instrumental. Les riffs sont plutôt lourds avant que le chant ne rentre sur des parties plus rapides. « Cyclone » se veut nettement plus rock avec une production qui diffère de son prédécesseur, étonnamment. Les riffs sont encore une fois rapide et la construction du titre est purement heavy. « Eclipse » se fait quant à lui plus lourd, à la manière d'un BLACK SABBATH. BLACK BART varie les plaisir et aime jouer sur les mélodies comme il le fait sur « Le Dernier voyage ». On retrouve une certaine variété sur cet album avec des morceaux assez longs comme « The Flying Dutchman » pour le moins aéré basé sur un duo basse/batterie qui fonctionne très bien. BLACK BART ne peut évidemment pas faire du heavy sans s'inspirer un petit de IRON MAIDEN. Les britanniques ont tellement été novateurs à leur époque que leur héritage est des plus conséquent. On retrouve cet esprit sur le titre « Canewydd-Bach » en instrumental cette fois. On poursuit avec des choses telles que « Headbangers of the World », « Introspection » ou « Les Masquent Tombent » assez conventionnelles mais qui fonctionnent plutôt bien. La tendance se confirme avec « Les Sirènes » ou « Pas de Place Aux Remords » avant de conclure avec « Royal Fortune ».

BLACK BART nous livre un album que les fans de heavy plus ancien devraient apprécier. L'Esprit des années 80 rôde sur ce disque et cela ne pourra vous échapper.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
BLACK BART - Pièce de Huit

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR